article comment count is: 0

Documents officiels : acte de mariage, chaque commune fixe son prix

Dans le cadre de la campagne sur la lutte contre la corruption lancée par Habari RDC, j’ai fait un tour dans quelques communes de Mbujimayi pour connaître le prix de documents comme l’acte de mariage et l’acte de naissance. Ces deux documents (délivrés par la commune) sont très importants pour attester de la légalité du mariage et de la nationalité des enfants. Mais dans chaque commune que j’ai visitée, le service d’état civil avait un prix différent pour ces documents.

Ce jour-là vers 10h l’avant-midi, je me suis rendu au service d’état civil de la commune de Diulu à quelques encablures du boulevard Laurent Désiré Kabila. Alors que je me dirige vers l’un des bâtiments, presque tous les agents qui étaient-là ont les yeux tournés vers moi, comme s’ils attendaient de moi quelque chose. Bon, je ne sais pas : peut-être que je me trompais et qu’ils voulaient simplement me guider.

« Que voulez-vous monsieur ? Que pouvons-nous vous aider à faire ? », me demande poliment une dame devant une porte. « Je cherche le bureau du service d’état civil », lui ai-je répondu. Tout de suite elle me dit : « Venez monsieur, c’est ici ! Soyez le bienvenu. »

En tout cas pour une belle hospitalité, c’en était une. Et concours de circonstances, cette dame est effectivement de l’état civil de la commune. Du moins c’est ce qu’elle m’a dit. Elle m’a servi une chaise dans son bureau, puis elle s’est installée de l’autre côté de la table pour m’écouter.

Le prix des documents

À ce bureau, aucun prix des documents officiels n’est affiché à l’intention du public. Il faut poser la question aux agents pour connaître la tarification. J’ai donc demandé à la dame le prix des documents tels que « acte de mariage » et « acte de naissance ». Elle s’est d’abord référée au taux du dollar américain et me dit : « Le prix c’est 60 000 francs congolais (environ 30 dollars américains) pour l’acte de mariage. » Quant à l’acte de naissance, elle me dit que le document est gratuit, mais il faut « donner un pourboire à la personne qui le délivre ». Et oui ! C’est la pratique « autorisée » dans plusieurs services de l’Etat.

Et après avoir eu ces renseignements, j’ai pris congé de la dame qui m’a reçu en lui promettant de revenir dans un bref délai.

Commune de la Kanshi

J’ai tout de suite pris une moto taxi : direction la commune de la Kanshi, au sud-ouest de Mbujimayi. Il est déjà 12 heures. C’est probablement l’heure de la pause. Beaucoup de bureaux sont vides, certains agents prennent de l’air à l’extérieur. Mais j’ai quand-même trouvé quelques uns dans leurs bureaux. Bonjour monsieur. « Pouvez-vous m’indiquer où se trouve le bureau d’état civil ? », ai-je demandé à un homme sur place.

Il me pointe du doigt un bureau où il n’y avait personne. Mais dès que je suis entré dedans, un homme d’un certain âge m’a suivi, il est du service d’état civil. À propos du prix des documents, ici, contrairement à la commune de Diulu, l’acte de mariage coûte 50 000 francs congolais (environ 25 dollars américains). Et quand je lui demande le prix de l’acte de naissance pour un enfant qui a déjà dépassé 90 jours, il me dit qu’il fait le document à 100 000 francs congolais (environ 50 dollars américains). Or, en réalité ce document est toujours gratuit à la commune après obtention d’un jugement supplétif au tribunal.

Commune de Dibindi 

Je suis parti de là pour cette fois-ci me rendre à une autre commune, notamment celle de Dibindi. Mais en cours de route, je rencontre une amie blogueuse qui revenait de cette commune de Dibindi et qui m’a dit que là-bas, l’acte de mariage c’est 30 000 francs congolais (donc 15 dollars environ). Ho là là ! Comment expliquer cette différence de prix d’un même document dans une même ville ? 60 000 FC à Diulu, 50 000 à la Kanshi et 30 000 à Dibindi ! Même document, même service de l’État, mais des prix différents. Cela m’a simplement rappelé que nous sommes au Congo.

#StopCorruption

 

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion