article comment count is: 6

Pourquoi en RDC, il vaut mieux créer une entreprise qu’une ASBL ?

En RDC, les jeunes se demandent souvent quel statut donner à leur projet : association sans but lucratif (ASBL) ou entreprise ? Un choix qui se tournait jusqu’à récemment plus souvent vers la première option. Mais la tendance semble changer. Habari RDC vous explique pourquoi.

Kalela Kifunda déclare avoir dépensé près de 1500 dollars américains en procédures administratives pour officialiser une fondation à laquelle il a donné son nom. Légaliser une ASBL en RDC coûte au minimum 1000 dollars, ces frais incluant entre autres la légalisation des statuts, l’obtention du certificat d’enregistrement et la personnalité juridique. Un processus long et coûteux.

Des conditions de création d’entreprises allégées en RDC

Or depuis environ trois ans, trois jours suffisent pour créer une entreprise, quel que soit le genre de personnalité juridique voulue. Cela ne coûte qu’entre 40 et 120 dollars. C’est sans compter la caution bancaire réglementaire, environ 2 000 dollars américains. Est-ce suffisant pour convaincre les Congolais de se tourner plus vers la création d’entreprises ? Il faut de la motivation, en effet.

Katanga Isangadi est un jeune entrepreneur basé à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, au sud de la RDC. Il témoigne avoir dépensé seulement 350 dollars pour légaliser son entreprise. « Je pensais vouloir ouvrir une ONG au départ, avec l’idée que cela me coûterait moins. J’aurais ainsi, par ailleurs, évité beaucoup de taxes », explique-t-il. Grâce aux conseils d’entrepreneurs chevronnés, le jeune de Lubumbashi a opté pour une entreprise. Il a appris qu’en cas de non profit de ses activités, il sera « exempté de certaines taxes ».

Un horizon sombre pour les ASBL en RDC

Certains croient pourtant qu’en RDC il est plus facile de créer une ASBL qu’une entreprise. Mais la réalité est qu’elles font face à des dépenses plus lourdes. L’ASBL coûte plus cher. Et avec la réforme de la loi sur les ONG en cours au Parlement, il y a fort à parier que, si elle passe, il sera encore plus difficile d’acquérir une personnalité juridique pour une ASBL. Le gouvernement se méfie de plus en plus des ONG dont certaines gênent ses actions depuis le dépassement du dernier mandat du président Kabila, en 2016.

 


Vous pouvez relire sur Habari : Innover pour créer des entreprises qui fonctionnent

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (6)

  1. Que.cet article éclairé davantage le.choix de nos jeunes sur le type de structures qu’ils voudraient bien lancer..

  2. Bonjour,
    merci pour cet article, je penses juste qu’au lieu de se méfier je trouves judicieux que l’Etat Congolais puisse alléger le processus d’obtention des documents pour les ONG qui jouent aussi un grand rôle car tout dépend de vision, il y a des gens qui créent les ONG avec le soucis de servir la communauté et d’autres en créent juste pour avoir l’exonération

  3. C’est intéressant parce que je suis dans ce processus.
    mais il serait mieux que vous puissiez parler en profondeur, comment se passent les processus.
    Est-ce qu’il y a encore des corruptions pour que ça passe vite?
    Quel est le temps maximum que ça prend ? Surtout pour la création d’une entreprise comme SARL, SA et un Établissement.

  4. Moi je crois qu’à l’endroit de pourfendre toutes manœuvres de mise sur pied des quelconques ONG à cause de la crainte qu’elles peuvent dégager compte tenu du dépassement du dernier mandat du Président de la République, à mon goût, il serait plus sage qu’ils étudient les orientations ou le secteur d’intérêt de ces ONG avant peut être d’empêcher irrationnellement leurs ouvertures. Car pourquoi chercher à mettre des blocages pour une ONG qui oeuvre dans le domaine de la santé par exemple, qui défend la cause d’une maladie. Au moment où les gens perdent des vies et attendent désespérément un soutien, eux veulent à tout pris bloquer injustement la machine… Ces types d’ONG n’ont rien à avoir avec des ONG que eux croient mettre à mal leur pouvoir!!! Qu’ils essaient de faire la part des choses au lieu de nous enfoncer dans une sorte de labyrinthe continuel et inextricable !!!

    1. il est perceptible de nos jours que les ASBL deviennent supportrices d’un quelconque leader pour son fonctionnemt efficace.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.