article comment count is: 0

Les demandes en mariage : entre amour et exhibitionnisme

Depuis quelques années en RDC, et plus particulièrement à Goma, nous assistons à des scènes romantiques dignes des séries télé mexicaines. Certaines sont une réussite et d’autres complètement ratées, pour ne pas dire de mauvais goût. Là où les uns voient une mode naissante mettant au défi la créativité des jeunes amoureux, les autres y voient un exhibitionnisme alimenté par les batteries des réseaux sociaux.

Voici l’exemple de ce que l’on pourrait qualifier de scène typique : un environnement identifié comme « romantique » avec des pétales de rose étalés sur le sol, des bougies parfumées, des ballons gonflables montés, deux coupes de champagne et une musique douce préalablement préparée. Vient ensuite un public plus ou moins restreint et averti de la suite des évènements en se tenant donc prêt à jouer les surpris et à faire des photos et vidéos pour immortaliser ces moments.

Du coup, la décoration est fin prête pour accueillir un discours renversant prononcé par le « prince charmant », genoux posés à terre et bague de fiançailles dans l’écrin à la main, pour finir avec le fameux « Veux-tu m’épouser ? » qui est toujours récompensé d’un « Oui ». Ce grand « Oui » avec un supplément de larmes chaudes partagées entre sincérité et désir de faire du spectacle et remplir ainsi le panier des émotions.

Amour ou exhibition pour faire exploser les vues sur les médias sociaux ?

Cela comprend un peu de deux. En effet, selon la nouvelle tradition, l’homme est celui qui exprime sa volonté de demander directement la main de sa dulcinée. Dans le passé, la demande en mariage était plutôt une demande de l’accord du père de la jeune fille par le jeune homme. Celui-ci acceptait ou non, prenant en compte les sentiments ainsi que les conditions matérielles et financières du jeune homme, afin de s’assurer qu’il pourra subvenir aux besoins de sa fille.

Aujourd’hui, il est évident que cela est fait plus pour la forme et surtout pour la visibilité. Des scénarios prédéfinis qui, après l’accord préalable de la jeune fille, passent à la réalisation devant les caméras des réseaux sociaux.

C’est bien beau tout ça mais, se pose-t-on les bonnes questions ? Le paraître est-il en train de prendre le dessus sur le vrai amour ? Sommes-nous obligés d’adopter aveuglement tous ces concepts étrangers au nom de la modernité ? Des cérémonies spectaculaires de demande en mariage, de Baby-shower, de Bride to-be… pour ne citer que celles-là. Que de concepts pour faire beau !

Personnellement, je n’ai rien contre les demandes en mariage extraordinaires quand il y a du vrai et des moyens, et par-dessus tout, de l’amour. Ce qu’il faut savoir c’est que nous ne vivons pas pour les autres. Le regard des autres ne doit en aucun cas affecter notre mode de vie ni notre façon de faire. Le simple fait de s’aimer et d’accepter l’autre tel qu’il est, devrait suffire à prouver au monde qu’il y a du vrai sans en faire trop.

Bref, au-delà des apparences, nous devons avant tout penser à l’essentiel : l’amour.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion