article comment count is: 1

La guerre des immondices à Goma

Beaucoup de ménages à Goma ont des problèmes pour gérer les déchets ménagers car il n’y a pas de décharge publique et les quelques entreprises qui proposent les services d’évacuation des immondices travaillent uniquement dans les quartiers chics de la ville.

Les parcelles sont de plus en plus petites à Goma à cause de l’augmentation de la population et de l’exode rural. La production des déchets ménagers s’accroît et sa gestion devient problématique. Car il faudrait pouvoir les évacuer. Mais où ? C’est l’épineux problème !

Une décharge improvisée

Comme tout le monde dans mon quartier, je sors de chez moi vers 5h 30 pour évacuer mes déchets ménagers. Mes poubelles étaient pleines ce jour-là car j’avais organisé une fête d’anniversaire la veille.

Faute d’espace adéquate pour entreposer les déchets, une décharge a été improvisée dans notre quartier, derrière une école secondaire protestante. C’est là que tous les jours, les habitants vident leurs poubelles bien que ce soit interdit. L’école seule s’occupe d’entretenir le lieu et pour éviter que le terrain serve de décharge, l’établissement a même recruté récemment quelques jeunes pour surveiller la parcelle.

Il faisait froid ce matin-là et le coq du coin n’arrêtait pas de chanter. Alors que je vidais mon sac paisiblement, les gardiens débarquent et me prennent en flagrant « délit ».

« Tu vas ramasser tout ce qui a été versé ! » 

Rapidement, les hommes m’entourent. « Mademoiselle, tu remplis cette décharge donc tu vas ramasser tout ce qui a été versé ici aujourd’hui et ramener ça chez toi », m’ordonne l’un d’eux armé d’un bâton. Une grande discussion houleuse s’engage et rapidement, beaucoup de curieux accourent pour regarder la scène.

Je refuse catégoriquement de ramasser quoi que ce soit car j’estime ne pas être la seule à déverser mes ordure ici. Il est de notoriété publique que cet espace sert de « décharge » aux habitants du quartier. Je sais bien que ce que je fais n’est pas bien mais je n’ai malheureusement pas d’autre solution.

Une décharge publique dans chaque quartier !

Les gardiens voulaient donc que je fasse le sale boulot. Ils devenaient très nerveux et semblaient à deux doigts de me lyncher ! Puis, les femmes autour qui assistaient à notre altercation ont soudain pris ma défense. « On prépare de la nourriture pour vous les hommes. Nous vous nourrissons. Vous voulez qu’on vide la poubelle et nous le faisons. Et vous êtes à présent sur le point de battre cette jeune femme ? » lance l’une d’elles très en colère. Dans un accès de rage, ma protectrice assène même une gifle à l’homme au bâton.

Les passants engagent alors un débat houleux pour réclamer une solution. L’incident remontera jusqu’au conseil des chefs d’avenue. Mais toujours aucune solution ne semble avoir été trouvée. Il est urgent que la mairie mette en place dans chaque quartier une décharge publique pour collecter les déchets avant de les évacuer vers des décharges centrales qui seraient situées en dehors de la ville.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. je suis interéssé à apporter mon expertise dans ce domaine des déchets pour la ville de Goma.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.