nostalgie_zaire
article comment count is: 2

Lassés par le régime de Kabila, les Congolais rêveraient-ils de l’époque du Zaïre ?

Depuis un moment, des symboles de l’époque du Zaïre sont de plus en plus visibles dans la vie des Congolais. Ils l’expriment à travers la mode vestimentaire ou par des déclarations sur Internet et l’on n’a pas besoin de fournir beaucoup d’efforts pour constater que le Zaïre manque à certains Congolais. Mais pourquoi maintenant ?

Est-ce une vraie nostalgie de cette époque ou simplement un dégout à l’égard du pouvoir en place et de la classe politique actuelle ? Dans leur majeure partie, ces nostalgiques sont des jeunes qui n’ont pas vécu l’époque de Mobutu et du Zaïre. Ainsi, c’est donc le Zaïre qui s’invite au Congo. 

« Je suis Zaïrois », « quand le Congo était Zaïre »… Ce genre de phrases inonde Internet au Congo ces derniers mois. Bien que brèves, elles sont plus qu’éloquentes. Elles s’accompagnent souvent de messages hostiles au régime de Joseph Kabila en vantant le règne de Mobutu. C’est par exemple : « Quand le Congo était Zaïre, nous étions respectés par tous les pays voisins. Aucun millimètre du territoire national n’était occupé par une armée étrangère » ; « Quand le Congo était Zaïre, on pouvait se promener jour et nuit sans être inquiété. Aujourd’hui c’est impossible. »

A côté de ces phrases sur Internet, des images d’anciennes villes du pays sous le règne de Mobutu ressurgissent aussi. C’est par exemple de belles photos des villes comme Kinshasa, Goma ou Bukavu toutes propres avec pour légende : « Je suis Zaïrois. » Même en dehors d’Internet, le mot Zaïre est devenu une tendance, une mode. T-shirts, képis, et autres habits sont imprimés de symboles du flambeau rouge sur fond jaune et vert du Zaïre !

Nostalgie ou expression d’une aversion contre Kabila

On peut essayer de comparer cette situation à celle d’un homme déçu par sa conjointe et qui trouve mieux de se remémorer les atouts de l’une de ses ex. Quoi de plus normal ! Je trouve en cette tendance, un moyen de dire au régime actuel que celui de Mobutu valait mieux que ça. Ou que son bilan n’est rien comparativement à celui de Mobutu. Loin de moi l’idée de défendre le bilan de qui que ce soit ici, surtout que je n’y trouve pas beaucoup de différences. J’essaie juste de comprendre pourquoi Mobutu et le Zaïre manquent tant aux Congolais aujourd’hui. Si donc on me demandait ce qui serait à la base de cette réapparition des symboles du Zaïre, je répondrais qu’il s’agit plus d’une aversion, d’une déception que certains Congolais tentent d’exprimer vis-à-vis du pouvoir actuel que d’une vraie nostalgie pour Mobutu.

Kabila n’a jamais parlé en bien de Mobutu. Dans ses discours on le voit citer Lumumba, Kasavubu et le Mzee son père, mais jamais Mobutu. Sauf dernièrement en demandant que l’on comprenne sa « passion » pour le Congo ! Cette nouvelle tendance Zaïre n’est pas du tout vue d’un bon œil par le régime. À Kisangani on commence déjà à arrêter les personnes vêtues de cette mode !

 


Vous pouvez lire aussi : Le 24 avril 1990, Mobutu restaurait le multipartisme

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.