#MondialRussie2018 vu de la RDC

Le 15 juillet, la Coupe du monde de Russie 2018 connaîtra son épilogue. A moins d’une semaine de la fin, le monde continue à vibrer au rythme de la compétition. La RDC croit être concernée en raison de ses ressortissants qui sont en lice sous des maillots étrangers. Voici 5 billets sur le Mondial Russie 2018 vu du Congo-Kinshasa.

La RDC bien représentée dans le dernier carré du Mondial

La France a joué et remporté sa demi-finale contre la Belgique en cette Coupe du monde. Les deux équipes comptent dans leurs rangs quelques joueurs d’origine congolaise. Ce qui fait de la RDC la nation africaine la mieux représentée à ce stade de la compétition, alors que les Léopards n’y prennent pas part. Le blogueur Guy Muyembe parle de ces Congolais qui jouent le Mondial dans ce billet.

Le président de la CAF doit démissionner

L’élimination prématurée de cinq équipes africaines dans ce Mondial a déçu tout le monde sur le continent. Ce qui a poussé le blogueur Jean-Hubert Bondo à exiger la démission de l’actuel président de la Confédération africaine de football (CAF) qui selon lui porte la responsabilité de ce naufrage collectif des sélections africaines. Le blogueur attribue aussi ce bilan négatif à la mauvaise qualité des championnats africains qui, dit-il, sont mal organisés, sans moyens ni infrastructures et dont les résultats sont souvent truqués. Retrouvez l’article en cliquant ici.

Maximiser les bénéfices, le leitmotiv de tenanciers de bars  

Ce Mondial Russie 2018 fait à la fois des gagnants et des perdants en République démocratique du Congo. À Kinshasa, les gagnants sont les tenanciers de bars et les vendeurs de téléviseurs qui en profitent pour vendre plus chères leurs marchandises. Découvrez les perdants dans cet article sur ce lien.

Ils coupent le courant et exigent de l’argent car c’est le Mondial

Parmi les bénéficiaires du Mondial Russie 2018 figure aussi la Société nationale d’électricité (Snel). Certains de ses agents créent délibérément des coupures de courant pour monnayer son rétablissement dans la ville de Lubumbashi. Et évidemment, ces coupures sont programmées souvent en plein match. Retour sur ces délestages intempestifs et volontaires dans ces témoignages ici.

La politique oubliée, le temps de la Coupe du monde

Malgré la crise qui prévaut au pays, il faudra attendre la fin de la compétition pour assister à nouveau à des empoignades sur le plan politique. Pour preuve, annoncées pour début  juillet, les actions anti-Kabila du Comité laïc de coordination (CLC) ont été renvoyées au mois d’août. Peut-être pour laisser les Congolais savourer tranquillement la Coupe du monde comme vous pouvez le lire ici. Est-ce le calme qui précède la tempête ?

  1. Ces Congolais qui jouent la Coupe du monde
  2. Mondial des équipes africaines : le président de la CAF doit démissionner !
  3. A qui profite la diffusion du Mondial Russie 2018 à Kinshasa ?
  4. Mondial Russie 2018 : la Snel ne joue pas fair-play
  5. Mondial « congolisé » : du pain, des jeux et de la récupération politique

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion sur “ #MondialRussie2018 vu de la RDC ”