article comment count is: 1

NOGEC, un mouvement citoyen bientôt parti politique

Le mouvement citoyen Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC) annonce qu’il va se muer en parti politique dans les jours à venir. Constant Mutamba, président de ce mouvement soutient désormais le Premier ministre Bruno Tshibala.

Le19 décembre 2016, au plus fort de la contestation anti-Kabila, la NOGEC s’est illustrée par des actions d’opposition farouche au régime de Joseph Kabila. Ce mouvement citoyen avait lancé la campagne dénommée « Opération sifflet, match esili ». L’opération consistait à siffler la fin du mandat de Joseph Kabila pour l’obliger à quitter le pouvoir. Toute la nuit du 19 au 20 décembre, ça sifflait de partout à Kinshasa à l’appel de la NOGEC, et d’autres mouvements citoyens.

Aujourd’hui, quelques mois après : surprise totale. La NOGEC change de discours et envisage de se transformer en parti politique soutenant le gouvernement en place, « tout en restant membre du Rassemblement », nous a confié son président Constant Mutamba. Ce mouvement citoyen défend désormais Bruno Tshibala, dans une nouvelle campagne dénommée : « Je suis jeune, je soutiens le Premier ministre. »

Qu’est-ce qui justifie ce revirement ? La NOGEC estime-t-elle que la Constitution est désormais respectée ? S’agit-il d’un simple opportunisme politique ? Tout est possible en République démocratique du Congo.

Renouveler la classe politique

« On ne saurait renouveler la classe politique sans entrer dans les institutions pour proposer une autre recette en matière de gestion de la chose publique. », a fait savoir le président de ce mouvement citoyen en mutation. « Pour présenter nos candidats aux élections futures, notre mouvement se doit d’avoir une forme juridique appropriée. Cela nous permettra d’aligner des listes conformément à notre système électoral qui ne favorise pas trop les indépendants. D’où la nécessité de cette mutation prochaine en parti politique », indique Constant Mutamba.

Pour le président de la NOGEC, de même que son organisation s’est impliquée en tant que mouvement citoyen pour le respect de la Constitution, elle le fera également en tant que parti politique, avec des candidats dits « du renouvellement ».

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. chers tous !
    je suis au sud-kivu, précisément à Bukavu. mandataire du parti dans la dite province mais sans bureau. je cris aux autorités compétentes de faire quelques choses. c’est le moment de préparer le terrain pour la prochaine législature afin que le sud-kivusiens soient au courant de notre parti.
    je sais et j’ai confiance à mon président, son excellence me constant mutamba, qu’il va s’impliquer personnellement en vue d’une installation du bureau de la NOGEC Sud-Kivu
    0974956195
    0972430526 whatsap
    [email protected]

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.