article comment count is: 1

Des pratiques indignes dictées par la pauvreté

Malgré les richesses immenses de son sol, la RDC abrite les populations parmi les plus pauvres de la planète. C’est ce qu’on peut appeler le paradoxe du Congo. A travers des articles publiés par les blogueurs de Habari RDC, revenons sur la misère quotidienne d’un peuple congolais assis pourtant sur des gisements de minerais et sur un sol fertile.

L’exploitation artisanale des minerais appauvrit plus qu’elle n’enrichit le pays. En plus, elle détourne les creuseurs de l’agriculture. La RDC dépense annuellement près d’un milliard de dollars pour importer des aliments alors qu’elle dispose de plus de 80% de terres arables. Pour en savoir davantage, cliquez sur ce lien.

Des carrières minières dangereuses

Chaque jour qui passe, de nouvelles carrières minières voient le jour. Cependant, la dernière découverte en date est celle de la cité Kikula à Likasi, deuxième ville de la province du Haut-Katanga. De nombreux creuseurs y affluent pour déterrer le cobalt dans les parcelles habitées.  Une exploitation dangereuse non seulement pour les exploitants mais aussi pour le pays. Découvrez pourquoi.

Un budget de 100 milliards de dollars pour la RDC : leurre ou lueur ?

Le Congo Kinshasa conserve toutes ses chances de sortir ses populations de la pauvreté en recourant à ses mines et autres richesses. Mais il faudrait pour cela engager une lutte sans merci contre la corruption et instaurer la transparence dans la gestion de la chose publique. Cliquez ici pour en savoir plus.

Des  photos de défunts au service des arnaqueurs

A Mbuji-Mayi, certains jeunes, fauchés par la pauvreté et le manque d’emploi, ont détourné la pratique qui consiste à faire du porte-à-porte avec la photo d’un défunt pour solliciter de l’aide en vue de l’organisation des funérailles. Hélas, l’argent récolté par ces jeunes sert plutôt à remplir leurs poches. Lisez ce témoignage.

Les  policiers et militaires s’achètent eux-mêmes leur tenue

Détourner est un verbe qui se conjugue également au sein des forces de l’ordre. Si vous voulez savoir pourquoi les policiers et militaires congolais ne reçoivent de tenues neuves que lors de défilés, ce billet peut vous renseigner.

L’argent de la dot intéresse les voleurs

Une pratique à revoir peut être: le comptage public de billets de dollars versés pour la dot. L’argent intéresse désormais un peu plus les voleurs que la famille de la mariée.

 

  1. RDC, pauvre de ses minerais
  2. Les mines de cobalt dans nos maisons : le Lualaba et le Haut-Katanga appelés à agir ensemble
  3. La RDC est capable de mobiliser 100 milliards pour son budget !
  4. Quêtes pour les funérailles : attention aux arnaques !
  5. Les uniformes des policiers, entre business et discrimination en RDC
  6. Quand exhiber la dot au public devient dangereux

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.