article comment count is: 1

Sauvez ce stade Kashala Bonzola qui se détériore

Construit par l’ancien gouverneur Ngoyi Kasanji, le meilleur stade de football du grand Kasaï est dans un État qui laisse à désirer. Pelouse, tribune et toiture se dégradent. C’est tout simplement la faute au manque d’entretien. Heureusement, des cotisations ont été lancées pour sauver ce stade. Le gouvernement provincial s’en occupe déjà.

Le stade Kashala Bonzola n’a même pas encore 5 ans et déjà il doit être réhabilité. Ce petit bijou sportif a été mis en service à Mbujimayi en avril 2018, avant même que tous les travaux soient entièrement terminés. Aujourd’hui, son état fait pitié.

Un bijou délaissé

J’ai visité le stade Kashala Bonzola il y a quelques semaines. Mon constat était amer : une partie de la toiture a été arrachée, probablement par des vents violents. Plusieurs gradins ont perdu leurs sièges, soit abimés, soit arrachés par de mauvais spectateurs. À mon avis, c’était la partie visible de l’iceberg. Je me suis demandé ce que sont devenus les vestiaires, les latrines et tout le reste que je n’ai pas eu l’autorisation de visiter.

Les policiers commis à la garde de ce temple du football,  font payer entre 500 et 1000 francs congolais aux visiteurs pour accéder dans l’enceinte du stade. Tout de même en entrant à l’intérieur, on peut encore admirer la beauté de ce monument, en même temps déplorer son délabrement qui avance lentement mais sûrement.

Ouf ! Jean Maweja s’est impliqué

Le gouverneur de la province du Kasaï-Oriental, Jean Maweja Muteba, est allé lui aussi faire un tour au stade Kashala Bonzola. Il a vu de lui-même son mauvais état et a décidé d’intervenir pour sauver ce patrimoine sportif. Aux dernières nouvelles, les travaux de réhabiltation sont en cours. Et c’est une bonne chose.

Je pense qu’il faudrait mettre à contribution les confessions religieuses. Car si le stade est dans cet état, c’est aussi parce qu’il a abrité plusieurs campagnes d’évangélisation attirant chaque fois des milliers de personnes. Il me paraît urgent de remettre rapidement ce stade en état, de peur que les matchs nationaux de Sanga Balende, As Bantou et autres, ne soient délocalisés à Kinshasa où à Lubumbashi comme ce fut le cas avant 2018.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)