article comment count is: 0

Le taux Mbikayi réjouit les étudiants et leurs parents

Le 29 janvier 2018, via une circulaire, le ministre national de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi fixait le taux du dollar américain à 920 francs congolais en milieu universitaire, même si sur le marché c’est à peu près le double, 1600. Cette mesure qui ne concerne que les universités publiques vise à « mettre fin aux grognes quotidiennes des étudiants » selon le ministre.

« Je peux maintenant poursuivre et achever mes études sans être renvoyé car le taux du dollar mettait en difficulté mes parents qui n’ont pas de travail. Nous payions entre 350 et 400$ l’année académique. Il fallait réunir autour de 600 000 francs congolais, sans compter les autres dépenses. Aujourd’hui, il faut juste la moitié ! Ce qui veut dire que les frais d’un an peuvent servir pour deux ! », se félicite Akilimali Eric, étudiant à l’Institut supérieur de commerce de Goma.

Georges est parent et fonctionnaire de l’Etat. Pour lui, le ministre Mbikayi est tout simplement le Moïse universitaire : « Je travaille pour le gouvernement congolais depuis 1982. Je reçois actuellement mon salaire au taux de 900 et 920 FC le dollar. Pour payer des frais académiques, il me fallait débourser le double de ce que je recevais. Je considère le ministre comme notre sauveur. Vraiment, il est notre Moïse. »

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit-on. La mesure du ministre avait créé un mécontentement au sein des universités congolaises. Certains conseils d’administration ont été révoqués car ils refusaient de mettre en application ce taux. Mais pour les parents, c’est un ouf de soulagement ! Et peu à peu le taux est accepté. À Goma, toutes les universités publiques appliquent déjà le taux Mbikayi ! 

 


Vous pouvez relire sur Habari RDC : Pourquoi imposer le taux « Mbikayi » dans les universités ?

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.