#FaceAuxJeunes Années d’expérience : ce blocage à l’emploi des jeunes

L’activité « Face aux jeunes » de Habari RDC, Co-organisée à Goma en collaboration avec le parlement des jeunes  le 15 février a porté sur la question d’expérience professionnelle qu’on impose aux finalistes étudiants pour avoir un boulot. Mais comment auront-ils d’expérience s’ils ne sont pas embauchés ? Pourquoi ne pas considérer les années d’étude comme expérience ? Mais d’autre part, en tant qu’étudiant, quelles astuces mettre en place pour avoir une expérience professionnelle pendant les études ? Des acteurs du domaine de l’emploi, le ministère de l’emploi  et des jeunes invités par Habari RDC ont discuté ensemble.

Expérience professionnelle, est-ce légal ?

D’après le président de l’Union des travailleurs du Congo secteur Nord-Kivu, non : « … c’est une anarchie dans notre pays, nulle part dans la constitution de notre pays on demande à une personne de l’expérience avant de l’embaucher. Quand vous lisez notre code du travail, vous n’aurez nulle part où on demande de l’expérience professionnelle aux gens avant de les embaucher. », a déclaré Kambale Chernozem, président intersyndical des travailleurs du Congo au Nord-Kivu. Avant de préciser qu’en principe un travailleur a l’expérience grâce à ses études et stages professionnels.

Les jeunes réunies ont proposé la suppression de ce critère d’expérience pour les postes génériques. Ce que le représentant du ministre provincial du plan, présent aux discussions, a promis de rapporter au gouvernement provincial.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.