Les élections arrivent, où sont les jeunes femmes candidates ?

A presque quatre mois du début du dépôt des candidatures pour la présidentielle et les législatives en RDC, je ne vois presque pas de jeunes femmes préparer le terrain pour être candidates. Par contre, de jeunes hommes, on les voit s’activer dans les quartiers généraux des partis et plateformes politiques. Cela m’inquiète pour la femme.

Continuer la lecture »

Sans emploi, ils utilisent leurs diplômes pour cultiver la terre

Au Congo, ce qui arrive souvent aux jeunes après l’université, c’est la désillusion. Après avoir fini leurs études, les jeunes  se rendent souvent dans les milieux urbains espérant trouver le travail de leur rêve. Malheureusement, beaucoup ne trouvent pas d’emploi. Face à ce défi, quatre jeunes diplômés ont décidé de se lancer dans l’agriculture et l’élevage. Leur histoire nous est racontée ici en image par le blogueur Joseph Tsongo.

Continuer la lecture »

Sanctionner les policiers qui dérapent, une action à perpétuer

Nous avons tous déjà eu à faire face aux comportements irresponsables de nos agents dits de l’ordre. Rançonnement, extorsion ou corruption, les mauvais agissements au sein de la police congolaise sont légion. Le fait que les autorités de la police de Kinshasa aient radié récemment de mauvais policiers est un acte louable et qui devrait continuer pour redorer l’image de notre police.

Continuer la lecture »

RDC-Monusco : le pont est-il coupé ?

Fin mars dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a renouvelé le mandat de la Monusco en RDC. Au delà de la protection des civils, la mission onusienne devra désormais faire le suivi du processus électoral pour de bonnes élections d’ici la fin de l’année 2018. Une nouvelle mission qui n’a pas l’air d’emballer ni le gouvernement, ni une grande partie de la population congolaise.

Continuer la lecture »

Restaurer la terre

Le 22 avril marquera la 48e célébration de la journée mondiale dédiée à la terre. Plus de 180 pays célèbrent cette journée. La RDC, hébergeant l’une des deux plus grandes forêts au monde, a une responsabilité dans la protection de l’environnement et de la terre. C’est ce que nous rappelle le poète Volonté Viteghe dans son nouveau poème intitulé : « Restaurer la terre. »

Continuer la lecture »

Mwambi, l’homme qui terrorise les commerçants à Mbujimayi

À son passage les commerçants sont en débandade, perdant parfois leurs biens dans le cafouillage. Mwambi, de son vrai nom Ilunga Kabulekedi, fait peur dans les marchés, dans la rue, et même dans les parcelles habitées. Pourtant l’homme n’est pas un chef rebelle, ni un milicien ni un meurtrier. C’est simplement un chef de division chargé du recouvrement des taxes et impôts. Mais ses méthodes de perception de redevances de l’État sont décriées par la population qui crie au secours. 

Continuer la lecture »

Maghali fan club, le restaurant le plus connu de Goma

Situé en plein centre-ville de Goma, non loin du rond-point de la justice, Maghali fan club n’est plus un restaurant à présenter aux Gomatraciens. Il a la réputation d’être à la portée de toutes les bourses. À cela s’ajoute la belle histoire de la femme qui le tient d’une main de fer : Léontine Vyalirendi. Voici l’histoire de ce restaurant qui ouvre ses portes à toutes les catégories de personnes dans la ville de Goma.

Continuer la lecture »

Journalisme à Mbujimayi : abandonner l’éthique pour survivre du « coupage »

La dégradation de la situation socio-économique du pays n’épargne aucun secteur de la vie en RDC. Parmi les victimes, on compte les journalistes de Mbujimayi. Ils vivent une vie de misère. Certains sont engagés sans contrat de travail et ne peuvent donc prétendre à aucun salaire. Très peu seulement s’en sortent un peu mieux, mais à quel prix ?

Continuer la lecture »

Gustave Bagayamukwe : « Si la base veut d’un candidat indépendant, je me présenterais !»

Gustave Bagayamukwe est l’une des personnalités les plus populaires de la province du Sud-Kivu. Incarcéré sans procès pendant cinq ans à Kinshasa et amnistié en 2014, il n’a pu quitter la prison qu’en 2018. Malgré son incarcération, Gustave Bagayamukwe a toujours suivi l’actualité du pays. Il n’écarte pas aujourd’hui la possibilité d’une candidature aux élections, mais selon lui, il faudrait avant tout une transition de trois ans. Il a accordé une interview à Moïse Makwangara de Habari RDC.

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D
Loading…