Difficile de faire vivre le théâtre à Lubumbashi

Le temps du théâtre, c’est le nom du festival créé en 2001 par le Centre d’animation théâtrale de Lubumbashi (CATHEL). C’est le fruit d’un partenariat entre l’Institut français de Lubumbashi/ Halle de l’Etoile et le CATHEL. En 2017, ce festival a ébloui avec pour innovation, la participation d’une troupe venue de France.

Continuer la lecture »

L’UA rejette la réélection de Francine Muyumba à l’UPJ

Francine Muyumba désavouée par l’Union africaine. Dans un communiqué daté de ce vendredi 19 janvier 2017 la branche jeunesse de l’Union africaine dit ne pas reconnaitre les dernières élections au sein de l’Union panafricaine de la jeunesse tenues à Khartoum au Soudan. Ces élections avaient débouché sur la victoire de la Congolaise Francine Muyumba.

Continuer la lecture »

Pourquoi le tribalisme électoral en RDC ?

J’ai été vivement frappé par cette adresse d’un ami internaute : « Pourquoi les habitants de Lubumbashi et de Kinshasa pensent-ils qu’ils doivent se faire élire seulement dans leurs villages, dans leurs territoires d’origine ? Les élections seraient-elles devenues une affaire de tribu en RDC ?… » La réponse est malheureusement oui !

Continuer la lecture »

Entre Kabila et les Congolais, je t’aime moi non plus

Le temps passe, les hommes changent. Le pouvoir transforme les hommes d’Etat. Le jeune homme, Joseph Kabila, arrivé inopinément au pouvoir suprême en 2001 en RDC, est aujourd’hui plus impopulaire que jamais. Il ressemble désormais à beaucoup de dirigeants africains qui veulent rester à vie sur leurs trônes, tels des rois.

Continuer la lecture »

Merci d’être mort, Mzee !

En Afrique, dans différentes cultures, la mort du chef n’est jamais un deuil mais une fête. Pour ce 17e anniversaire de l’assassinat de Laurent Désiré Kabila, celui qui donna le nom de République démocratique du Congo à notre pays en remplacement du Zaïre nous vous proposons un poème. Son auteur Magloire Paluku, un des journalistes qui a accompagné la campagne de Mzee depuis Goma jusqu’à Kinshasa, l’a intitulé : « Merci d’être mort, Mzee ! ».  Il est tiré du recueil « 100 poèmes pour le Nord-Kivu/chants sans mélodies ».

Continuer la lecture »

Si Laurent Désiré Kabila était vivant en 2018 !

Parmi les grands hommes de ce pays, la RDC, figure Laurent Désiré Kabila, assassiné le 16 janvier 2001. Il est l’homme qui a débarrassé le Congo de l’une des dictatures les plus sanglantes d’Afrique, à savoir le régime du maréchal Mobutu. La devise de Mzee Kabila était : « Ne jamais trahir le Congo. » Hélas, aujourd’hui, 18 ans après sa mort, le Congo a l’air d’un pays victime de toutes les trahisons.

Continuer la lecture »

Joseph Kabila est-il le fils de son père ?

Il avait la personnalité du tribun, maniant parfaitement un discours populiste de gauche. Laurent-Désiré Kabila était autant à l’aise au milieu de la foule que devant un bataillon de soldats paradant en tenue de combat. Il aimait apparaître systématiquement au journal télévisé de 20h, inaugurant, ici un bout de route, là un petit marché.

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D
Loading…