Culture

Dans la nécropole de Kasangiri, des enterrements coupés des traditions africaines

Le cimetière de Kasangiri, j’en entendais simplement parler. Pour la toute première fois, j’y ai mis les pieds le 23 mai 2018. J’y suis allé pour compatir à la douleur d’une famille proche qui devait enterrer une de ses filles. Je connaissais bien la défunte et je ne pouvais manquer de la raccompagner à sa dernière demeure. Cette circonstance m’a permis de me rendre compte de la manière dont se déroulent les enterrements au cimetière de Kasangiri.

Continuer la lecture »

S’habiller en « déchiré » la nouvelle mode qui déchire ?

Savez-vous le point commun dans l’habillement des jeunes « branchés » de Kinshasa, Goma, Lubumbashi ou Bukavu ? Ou mieux, le point commun entre un pauvre en haillons et un jeune Congolais « branché » ? Tous portent des habits déchirés ou avec des trous ! Pour le pauvre c’est parce qu’il n’a pas le choix, mais pour le jeune dit branché, c’est la « mode » !

Continuer la lecture »

A Lubumbashi, le titre «Ville créative Unesco» pour du beurre !

« C’est pour du beurre ! », me confiait Elvis dans une interview, au lendemain de l’élévation de la ville de Lubumbashi au rang de ville créative Unesco en 2015. Ils sont nombreux à Lubumbashi, les artistes qui comme Elvis, n’ont jamais cru en l’engagement de leur ville à appliquer une politique culturelle volontariste dans le domaine.

Continuer la lecture »

Sur le site du décès de Papa Wemba à Abidjan : les Ivoiriens se souviennent

Mourir sur scène n’arrive pas à tout le monde, même aux superstars. Mais le king de la rumba congolaise, Papa Wemba, avait prophétisé qu’il mourrait sur scène et cela s’est accompli au Festival de musique d’Anoumabo en Côte d’Ivoire, le 24 avril 2016. Découvrez ici les témoignages des habitants d’Anoumabo que nous avons rencontrés à Abidjan et qui ont vécu en live la mort de Papa Wemba. Près de deux ans après, ils sont toujours sous le choc.

Continuer la lecture »

Peu d’artistes vivent de leur musique au pays de la rumba

Qui est le Congolais qui n’a jamais exécuté quelques pas de danse au rythme de notre chère rumba ? Depuis les musiciens de la première génération, la musique a toujours accompagné la vie des Congolais. Mais si des artistes comme Wendo, Madilu Système ou encore Lutumba Simaro, sont connus de tous, pensez-vous que leur musique les fait vivre ? Et que dire des jeunes talents et ceux évoluant en provinces ? Vivent-ils de leur art ?

Continuer la lecture »

Black Panther : réel engouement ou effet de masse ?

Depuis sa sortie, le film Black Panther ne cesse de faire des vagues. Beaucoup d’Africains et d’Afro-descendants y voient une reconnaissance de l’excellence noire, dont les traditions ont été longtemps occultées dans les médias mais aussi au cinéma. Si le succès est au rendez-vous, nombreux se demandent si le style cinématographique du film (science-fiction), au-delà de l’aspect culturel africain partagé, est une habitude africaine. A quel public s’adresse vraiment ce film ?

Continuer la lecture »

Festival Amani, un rendez-vous pour la paix

C’est dans une ambiance de gaieté que le Festival de la Paix dit « Amani » a été lancé à Goma au Nord-Kivu devant des festivaliers venus de toute la région des Grands Lacs. Ce rendez-vous culturel vise à montrer au monde entier que le Nord-Kivu et la région des Grands Lacs ne sont pas que des terres de massacres, de viols et de pillages. La paix y est possible.

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D