Culture

Festival Amani: Djoo est mort en martyr alors qu’il faisait du bénévolat

Affectueusement appelé Mwalimu, Djoo Norbert PaluKu a été assassiné la nuit du 9 février 2017 en pleine préparation du festival Amani. Un policier à la gâchette facile lui a tiré dessus sur le site même du festival. Djoo PaluKu était un amoureux  de la culture,  bien connu dans les quartiers Virunga et Murara à Goma.

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D