Société

Ashinaga, opportunité de bourse pour les orphelins africains

Les étudiants congolais ayant perdu un ou les deux parents sont appelés à déposer leurs candidatures pour poursuivre leurs études à l’étranger. C’est une opportunité offerte par l’initiative Ashinaga, un programme philanthropique accompagnant des étudiants orphelins de l’Afrique subsaharienne pour faire des études à l’étranger. Selon madame Betty Hautbout du bureau francophone de l’initiative Ashinaga pour l’Afrique, l’organisation prend en charge tous les frais. Nous avons rencontré Betty Hautbout.

Continuer la lecture »

La Miba déloge ses retraités sans payer leurs arriérés de salaire

À Mbujimayi, les retraités de la société minière Miba sont jetés dans la rue sans aucune précaution. Ce qui est curieux, c’est que cette société de production de diamant déloge ces travailleurs du troisième âge, alors qu’elle leur doit plusieurs années d’arriérés de salaire. Elle n’hésite pas à user de la force pour les faire déguerpir de leurs maisons.

Continuer la lecture »

Du groupe WhatsApp au mariage, parfois il n’y a qu’un pas !

Vous ne le croirez peut-être pas mais c’est devenu fréquent au Nord-Kivu de se trouver un partenaire pour la vie via WhatsApp, Facebook ou des émissions de radio dédiées aux rencontres ! Autrefois, ce sont les parents qui choisissaient époux et épouses pour leurs enfants, puis l’évolution vint et les amoureux peuvent désormais choisir eux-mêmes leurs conjoints. Aujourd’hui, ce sont les réseaux sociaux qui jouent l’entremetteur ! Peut-on vraiment se fier au coup de foudre virtuel ? Aimer une personne sur WhatsApp est-il suffisant pour l’aimer toute la vie ?

Continuer la lecture »

Mbujimayi sous la menace des enfants des rues

On ne les voyait presque plus sur les principales artères de Mbujimayi. Ces enfants en divagation, sans famille ni parent connu, et qui squattaient les immeubles et les places publiques. Mais ces derniers mois, ils sont de retour et font parler d’eux pour leurs actes de banditisme comme à leur habitude. Encore une fois, la population en a ras-le-bol.

Continuer la lecture »

« Okabaka oye » : la nouvelle astuce pour prendre place à bord d’un taxi à Kinshasa

C’est souvent à coup de disputes et d’empoignades que vous pouvez décrocher une place assise à bord d’un taxi à Kinshasa. L’agilité, la souplesse, la concentration sont des atouts pour prendre part à ce qui est devenu un vrai sport aux arrêts de bus. Pour vous aider, un jeune vous lance cette expression : « Okabaka oye », et vous propose une place à bord moyennant un ou deux billets de francs congolais.

Continuer la lecture »

Une grossesse ne devrait plus être cause de mariage forcé !

Les mariages forcés en RDC ne sont pas une pratique révolue, bien au contraire. Dans la ville de Goma, on continue de forcer des filles et des hommes à se marier. C’est très souvent quand un garçon engrosse une jeune fille, la famille de celle-ci oppose deux choix au jeune homme, le mariage ou la prison. Parfois, il suffit juste que la famille de la fille découvre qu’elle a eu des rapports sexuels avec son amant pour que le mariage s’impose.

Continuer la lecture »

#RDCMondial2018 : notre pays est une terre de football

En RDC, le football est une religion et ses fidèles se comptent par millions. Ce genre de phrase traduit la place du sport roi dans la société congolaise. Le Mondial a beau se dérouler à des milliers de kilomètres du Congo, il n’en demeure pas moins qu’il sera très suivi par les fans de Kinshasa à Lubumbashi en passant par Goma et Mbuji-Mayi. Comment expliquer cette passion pour le Mondial alors que les Léopards n’y prennent pas part ? Quel est l’impact de cet événement sur le plan social, économique et politique en RDC ?

Continuer la lecture »

Le sifflet qui tue à Lubumbashi

À Lubumbashi, les habitants vivant dans les quartiers où l’insécurité bat son plein, vivent des nuits d’horreur. Tout se passe comme si ceux qui doivent assurer la sécurité faisaient la sourde oreille. Des voleurs tuent, volent des biens, et vont même jusqu’à violer. Les gens ont alors décidé de s’alerter par des sifflets, mais la méthode se révèle périlleuse.

Continuer la lecture »

40 dollars pour un sac de ciment à Mbujimayi

Le bien-être de la population tient aussi compte de la manière dont elle est logée. Or, être bien logé suppose de construire des maisons confortables. Mbujimayi est une ville enclavée au centre du pays. Les matériaux de construction y coûtent très cher. Il faut être riche pour s’offrir une maison digne de ce nom. La majorité de la population vit donc dans des habitations précaires. 

Continuer la lecture »

Le virus Ebola, un « ami » de la RDC ?

Ebola, choléra, rougeole… La RDC est-il le pays de toutes les épidémies ? Le virus Ebola fait tranquillement ses allers-retours dans le pays. Depuis mai dernier, l’épidémie frappe la RDC pour la neuvième fois depuis 1976. Aucun autre pays au monde n’a été frappé autant de fois. La récurrence d’Ebola en RDC ne révèle-t-elle pas des failles dans le système sanitaire congolais ? Que manque-t-il vraiment à ce grand pays d’Afrique centrale pour mettre définitivement fin à ces épidémies ?

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D