Se prémunir des censures de Internet : Habari RDC forme des journalistes

Vendredi 22 février, au centre de presse en ville de Goma, au cours d’un café de presse organisé par Habari RDC, plus de 50 journalistes et Bloggeurs membres de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) sont outillés en méthodes d’éviter les censure et coupures de internet.

Rien que les 3 dernières années, les journalistes Congolais ont été victimes de la censure internet plus de 5 fois. La dernière coupure est intervenue  la veille des élections du30 décembre 2018. La raison officielle : « éviter la propagation de faux résultats de vote ». Les difficultés de travailler pour beaucoup ont été énormes. Impossible de publier ses articles en ligne, difficulté d’envoyer ses reportages aux rédactions etc.

Sous injonction du gouvernement Congolais, le blackout fut total pendant 20 jours. Certains journalistes ont développé des mécanismes pour contourner cette coupure, qui partait profiter de la connexion WIFI d’hôtel ou d’autres qui se procuraient des puces des réseaux des pays étrangers. Ces méthodes étaient malheureusement chères et éphémères.  

Cette dernière coupure a prouvé qu’il est plus que temps de penser de nouvelles  façons de se préparer aux coupures. La communauté de blogueurs, Habari RDC, s’est alors assigné la mission d’initier les journalistes à blogueurs aux méthodes efficaces et efficientes de contourner les censures et coupures. C’est à travers son activité mensuelle « café blog » que Habari RDC a réalisé cette mission.

« Partant des expériences vécues par nos frères dans les jours du passé, nous avons commencé par définir c’est quoi la censure internet. Nous avons montré comment on censure internet, comment on bloque des sites web, comment on bloque l’accès total à internet.. », Indique Blaise Ndola, bloggeur à Habari RDC avant de souligner qu’il est possible de savoir combien un pays, une province ou une étendue dans un délai donné peut perdre en termes d’argent suite à la censure internet.

Virtual Personal Network ou VPN, une solution

« Des VPN et navigateurs sécurisés, restent les armes les plus utiles dans le combat contre la censure internet. Il suffit juste d’installer le VPN pour accéder à un nouveau serveur qui vous permet de travailler comme si vous étiez dans un autre pays. Il faut se payer la licence qui varie selon ce que vous avez pour sécuriser votre machine.  », a fait savoir formateur Blaise. Il ajoutait qu’il faut être prudent car il est possible qu’on tombe sur des Virus pendant l’opération d’installation d’un VPN ou d’un navigateur sécurisé.

Mais devoir recourir à un opérateur réseau d’un pays étranger reste aussi une option malgré son coût important. Comme pour le dernier cas où c’était un blackout complet.

Des soulagements et des appels à plus de sensibilisation ont été exprimés par les bénéficiaires de la séance. L’Union de la Presse Congolaise, partenaire de Habari RDC a demandé que ce genre de partage se répète à l’avenir.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.