article comment count is: 1

Censure footballistique ?

Plus rien n’est anodin dans la R.D.C. de toutes les tensions. Pas même la suspension temporaire d’un signal télévisuel dans un pays où les infrastructures électriques et électroniques ont pourtant habitué à toutes sortes de soubresauts. Pas même un match de football qu’on croirait, sous d’autres cieux, la meilleure façon de distraire les esprits citoyens de la politique. Samedi dernier, le 8 octobre, l’équipe nationale de République démocratique du Congo affrontait la Libye, dans le cadre du groupe A des éliminatoires pour le Mondial 2018. La RDC fit forte impression, dominant son adversaire sur le score de quatre buts à zéro. Mais l’enjeu n’était-il pas ailleurs ? Certains interprètent à leur manière une suspension temporaire de la retransmission du match par la Radio-Télévision nationale du Congo (RNTC)….

Panne technique ou volonté de museler la foule du jour ? Des internautes ont posté, notamment sur Twitter, des images de stade sur lesquelles une tribune est en train de scander des chants vindicatifs à l’égard du pouvoir. En moins de 140 signes, une twittos annonce « les images censurées par la RTNC », enfonçant le clou de la théorie du complot politique par ce post-scriptum : « le stade des martyrs est près des parle-menteurs ». Aucun doute pour un dénommé Olivier : les chants traduisent « une réaction viscérale » qu’il ne « souhaiterait pas à son pire ennemi ». André, lui, y voit « la preuve épatante que rien ne pourra plus arrêter ce peuple après le 19/12/2016 » (date de la fin du mandat du président Kabila), même si un autre internaute, sous le pseudo De Muya, précise qu’aucun camp politique —« ni opposition ni majorité »— , na piloté cette chorale uniquement motivée par « la souffrance » et « l’exaspération »…

Inutile, d’ailleurs, que tel ou tel camp déclare qu’il n’est pour rien dans les chants ni dans la suspension de la retransmission. La tension politique est à ce point à son comble, en R.D.C., que rien nempêchera les procès d’intention. Car aussi éclatante que soit la victoire des Léopards, c’est l’issue du match pouvoir-opposition qui préoccupe le plus le peuple congolais, fatigué de l’anti-jeu ou de l’arbitrage ambigu…

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.