Tous les articles par Damien Glez

Rossy Mukendi, le cauchemar de Kabila ?

Les autorités de la République démocratique du Congo n’ont manifestement pas eu vent de cet ancien ministre camerounais de la Communication, Augustin Kontchou Kouomegni, qui traîne comme un boulet le surnom de « zéro mort » pour avoir affirmé, contre toute évidence, qu’une manifestation étudiante réprimée dans le sang n’avait abouti à aucun décès.

Continuer la lecture »

#16jours : Le macho congolais, espèce menacée ?

Avant même qu’elles soient prononcées, on entend déjà les jérémiades des hommes qui affirment que la différence entre mâle et femelle doit être si nette que la domination virile est naturelle, souhaitée par la femme elle-même, même quand celle-ci s’en défend. La nouvelle tendance internationale à la dénonciation du harcèlement sexuel peut donc être critiquée, par certains harceleurs africains, comme le copié-collé de tendances occidentales à brouiller l’affirmation des identités sexuelles.

Continuer la lecture »

Calendrier électoral : deux ans de bonus pour Papa Noël Kabila ?

On croyait devoir définir les prochaines élections congolaises comme l’horizon : ce qui s’éloigne à mesure qu’on s’en approche. Mais la Commission électorale nationale indépendante a annoncé, dimanche dernier, un terme électoral. Enfin un compte à rebours : tout le monde s’en réjouit-il pour autant ?

Continuer la lecture »

Olenghankoy : la chèvre, le chou et la future traversée du désert

Un stratège politicien peut considérer l’isolement politique comme un gage d’originalité, lui-même source de positionnement opportun lors de prochaines échéances électorales. Pas sûr, pourtant, que ce raisonnement digne de Machiavel puisse s’appliquer à la situation actuelle de Joseph Olenghankoy. Si ce dernier ne semble plus vraiment adhérent de l’opposition, peu le considèrent comme un membre de la majorité. Pas même lui…

Continuer la lecture »

Fierté congolaise : il ne restait que le foot…

Il apparaît déjà peu probable que les Léopards dégustent, en 2018, du polougar, au bord de la Volga en dansant le kazatchov. A l’issue de la cinquième journée des éliminatoires du Mondial Russie 2018, et malgré une victoire contre la Libye, l’équipe de football de RDC stagne dans le groupe A, avec 3 points de retard derrière les Aigles de Carthage de Tunisie. En perspective de la dernière journée, l’arithmétique des bookmakers bat son plein, mais maximale est la pression et faible la probabilité de participer à la phase finale de la Coupe du monde.

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D