article comment count is: 0

Le Covid-19 a emporté le championnat national de football

C’était presqu’inévitable. La Fédération congolaise de football association (Fécofa) a officiellement mis fin à la saison sportive, coronavirus oblige. Une décision qui a eu pour conséquence l’arrêt des championnats nationaux de première et deuxième divisions. Seulement, l’option prise par la Fécofa de prendre en compte les classements dans leurs formes actuelles ne contente pas tout le monde. Une polémique stérile qui ne profite à personne.

Avec plus de 6000 cas de coronavirus détectés (chiffres au 14 mai 2020), la RDC est durement touchées par la pandémie. Le retour à la normale n’est pas pour bientôt. Tirant les conséquences de la situation, la Fécofa a logiquement décrété la fin de la saison sportive en RDC et déclaré Mazembe champion de la RDC. Le sacre de Mazembe ne fait l’ombre d’aucune contestation, tellement les Corbeaux ont survolé le championnat d’élite cette saison. Cependant c’est la suite du classement qui fait jaser.

La Fédé a décidé de considérer le classement tel qu’il se présentait à l’arrêt, sauf que toutes les équipes n’ont pas livré le même nombre de matches. V.Club, déclaré officiellement vice-champion, a joué 21 matches, soit 2 de plus que Maniema Union, DCMP et Bazano, respectivement troisième, quatrième et cinquième.

Maniema Union grand perdant, Bazano mauvais perdant

A la Fédération, on explique que la décision prise se fonde sur l’article 309 des Règlements sportifs qui stipule : «Tous les cas non prévus par les présents règlements relèvent de la compétence du Conseil fédéral. » La situation actuelle étant due à un cas de force majeure, il en a donc été décidé ainsi.

Maniema Union, troisième au classement lors de l’arrêt du championnat est qualifié pour la Coupe de la Confédération et sera accompagné par DCMP, quatrième et repêché pour cause de non-organisation de la Coupe du Congo.

La décision est accueillie diversement dans l’opinion. Bazano, cinquième au classement, crie déjà au scandale et à l’arnaque. Il menace de se retirer du championnat. Pendant ce temps, Maniema union, grand perdant, accepte humblement la décision de la Fédé. Une position de Bazano qui me semble plutôt inexplicable.

Aucun cas de figure n’aurait souri à Bazano

En effet, Maniema union est condamné à jouer la Coupe de la Confédération alors qu’il pouvait espérer mieux. Avec 40 points en 19 sorties, l’équipe de Kindu n’était qu’à deux points de la deuxième place. Mieux à la mi saison, elle était classée deuxième, juste derrière Mazembe. Ce qui n’est pas le cas de Bazano. L’équipe de Lubumbashi termine la saison avec 37 points en 19 sorties, à un point de la quatrième place de DCMP qui compte autant de matches. A la mi saison, Bazano était également cinquième avec 28 points.

Aussi, si on avait adopté le classement par ratio, Bazano serait encore cinquième. Conclusion, Bazano doit sa non-qualification pour l’Afrique à deux facteurs : le coronavirus et lui-même. La fédération et la Linafoot n’y sont pour rien.

Problématique de relégations

Il a été décidé de promouvoir JSK de Kinshasa et Etoile jaune de Lubumbashi en Ligue 1, Nyuki et Bukavu Dawa étant rétrogradés. Sanga Balende, quatorzième, est sauvé par un concours de circonstance. En effet, la poule Est de la Ligue 2 n’ayant pas atteint 50% des matches organisés, a été simplement annulée. Une décision qui me semble assez sèche car, contrairement au haut du tableau où la CAF détermine un ultimatum pour déposer la liste des clubs qualifiés en compétitions africaines, rien ne pressait au bas du tableau.

Il aurait été plus équitable de faire jouer par exemple un barrage entre les 3 mal classés de la Ligue 1 et les 3 mieux classés de cette Ligue. Puisque mathématiquement, aucun club n’était déjà relégué, ni promu d’ailleurs. Toutefois, le vin est tiré, on attend vivement la saison prochaine qui sera sans Covid-19, je l’espère.

En attendant, je vous propose les 3 types de classements qui pouvaient être adoptés.

 I. Classement à l’arrêt

  1. Mazembe 53points – 20 matches joués
  2. Club 42pts – 19MJ
  3. Maniema union 40pts – 19MJ
  4. DCMP 38pts – 19MJ
  5. Bazano 37pts – 19MJ
  6. Renaissance 36pts – 22MJ
  7. Rangers 29pts – 24MJ
  8. RCK 28pts – 23MJ
  9. Lubumbashi sport 27pts – 22MJ
  10. Don Bosco 24pts – 20MJ
  11. Lupopo 24pts – 22MJ
  12. Simba 22pts – 22MJ
  13. Dauphins noirs 18pts – 22MJ
  14. Sanga Balende 17pts – 17MJ
  15. Bukavu Dawa 13pts – 22MJ
  16. Nyuki 9pts – 21MJ

 II. Classement par ratio (nombre de points/nombre de matchs)

  1. Mazembe – 2,65
  2. Maniema union – 2,11
  3. DCMP – 2,0
  4. Club – 2,0
  5. Bazano – 1,95
  6. Renaissance – 1,64
  7. Lubumbashi sport – 1,23
  8. RCK – 1,22
  9. Rangers – 1,21
  10. Don Bosco – 1,2
  11. Lupopo – 1,1
  12. Sanga Balende – 1
  13. Simba – 1
  14. Dauphins noirs – 0,82
  15. Bukavu Dawa – 0,6
  16. Nyuki – 0,43

III. Classement à l’issue de la manche aller

  1. Mazembe 36pts – 15MJ
  2. Maniema union 30pts – 15MJ
  3. DCMP 30pts – 15MJ
  4. Club 28pts – 15MJ
  5. Bazano 28pts – 15MJ
  6. Rangers 21pts – 15MJ
  7. RCK 21pts – 15MJ
  8. Lubumbashi sport 20pts – 15MJ
  9. Lupopo 19pts – 15MJ
  10. Renaissance 16pts – 15MJ
  11. Don Bosco 15pts – 15MJ
  12. Sanga Balende 15pts – 15MJ
  13. Simba 15pts – 15MJ
  14. Dauphins noirs 8pts – 15MJ
  15. Bukavu Dawa 7pts – 15MJ

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion