Des chiens errants dans la rue sans habitation
article comment count is: 0

Même les chiens malades, on les mange à Mbujimayi

Depuis quelques mois, des chiens meurent à Mbuijmayi des suites d’une maladie non encore identifiée. Cette situation a été observée dans plusieurs quartiers. Les symptômes sont la toux et les vomissements chez de nombreux chiens. Néanmoins, la viande de cette bête est très prisée par les hommes à Mbujimayi, particulièrement chez les jeunes. Problème : ils consomment même la viande de chiens malades.

André Kambaja est un éleveur habitant le quartier Kandolo dans la commune de Bipemba. Il raconte : « Je viens de vendre mon chien parce qu’il toussait, vomissait et aboyait tout le temps. Il était devenu faible. Des jeunes gens l’ont acheté pour aller le manger. C’est une épidémie car le chien de mon voisin est mort après avoir présenté les mêmes signes. » Dans la commune de la Kanshi, les mêmes symptômes affaiblissent les chiens, comme en témoigne Fanny Kamwanya une femme qui aime manger la viande de chien « Nos deux chiens sont morts l’un après l’autre et nous les avons mangés. Nous aurions souhaité les vendre pour récupérer un peu d’argent  mais ce n’était plus possible. C’est donc une grosse perte pour nous. »

La cuisson de la viande de chien est publique. On assiste à des barbecues spéciaux tenus par des hommes uniquement dans certains coins de rues. Il faut voir l’attroupement de jeunes pour déguster la viande de chien surnommée ici tshibelabela. A la question de savoir pourquoi vous mangez des chiens malades, ils répondent : « L’homme noir ne meurt jamais de microbes ! »

Autrefois, les femmes kasaïennes ne touchaient pas à la viande de chien, c’était un met d’hommes. Mais aujourd’hui de plus en plus de femmes en raffolent. « C’est une viande comme toutes les autres. Jusque-là personne n’est mort en mangeant du chien ! », déclare une fille d’une vingtaine d’années. Et d’ajouter : « Ceux qui refusent la viande de chien ne savent rien. Le jour où ils gouteront, ils aimeront la manger tout le temps. »

Un médecin vétérinaire conseille la prudence

Docteur Mwalabu, médecin chargé de pharmacie et des soins vétérinaires au Kasaï-Oriental, se dit surpris par les symptômes que présentent les chiens malades à Mbujimayi : « C’est la première fois que je vois les chiens présenter des symptômes pareils. Selon les signes cliniques neurologiques, nous suspectons la maladie de Carré. Nous demandons à la population de la ville de Mbujimayi de ne pas consommer de la viande de chien mort ou qui  présente les signes de maladie car on ne sait pas encore ce que cela peut avoir comme conséquences sur le corps humain. Jusque-là, c’est impossible de déterminer la maladie étant donné que nous n’avons pas de labo vétérinaire ici à Mbujimayi. »

Malgré les mises en garde des médecins vétérinaires, les Mbujimayens continuent à consommer de la viande de chiens malades comme si de rien n’était. Il convient tout de même de noter qu’en RDC chaque tribu a son plat préféré, et la viande de chien est l’un des plats préférés des Luba à Mbujimayi.

 


Vous pouvez lire aussi :

Ces jeunes kinois qui consomment de la viande de chat

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.