article comment count is: 0

Chers parents, j’ai aussi besoin d’éducation sexuelle dans ma famille

L’information ayant trait à la santé sexuelle et de la reproduction n’existe pas dans la plupart des familles en RDC. Les parents évitent d’aborder les questions de sexe avec leurs enfants car ce sont des tabous. Or, l’information sur la santé sexuelle figure parmi les besoins prioritaires des jeunes.

La plupart des parents scolarisent leurs enfants mais ne se soucient pas de leur éducation sexuelle. Généralement, les femmes parlent des menstrues à leurs filles, mais le garçon quant à lui se débrouille seul dans la rue, à cause des tabous sur le sexe en famille.

Je viens d’une famille de 8 enfants : 4 garçons et 4 filles. Je suis le deuxième garçon de ma famille. En grandissant, je n’ai reçu de mes parents aucune éducation sur le sexe. En tout cas, j’ai tout appris dans la rue. La seule chose que ma mère me disait c’était juste de me laver 3 fois par jour. Pourtant, chaque fois elle prenait un temps pour donner des conseils à mes sœurs sur les soins intimes, les problèmes de santé, les sécrétions, les douleurs au bas ventre, cycle menstruel, lutte contre les grossesses…

Quant à nous les garçons, ni papa, ni maman, personne n’osait nous dire quelque chose sur le sexe. Or, nous sommes tout aussi exposés au danger. Les garçons ont besoin d’être suffisamment informés sur les questions de masturbation, propreté des poils pubiens, érection, émotions…

Il faut aider le garçon à prendre de bonnes décisions. Hélas, c’est dans la rue que les garçons découvrent les infos sur la vie sexuelle. Et les conséquences sont graves : VIH, rendre grosse… Or, si l’adolescent est bien éduqué sexuellement par ses parents, il saura gérer sa libido.

Pas de traitement discriminatoire

Face aux problèmes de santé sexuelle, il n’y a pas de discrimination à faire entre fille et garçon, nous avons tous droit à l’éducation sexuelle. L’adolescence est une période de la vie caractérisée par des transformations physiques, biologiques et psychologiques qui entrainent des changements profonds, notamment sur les comportements sexuels. Des besoins sexuels pressants se font sentir en raison de la jeunesse.

Voilà pourquoi dans nos familles, il faudrait instaurer  une éducation à la sexualité dont l’objectif est de préparer les enfants à leur vie sexuelle future. Ce qui leur permettra de se protéger et d’adopter un comportement responsable.

 

Partagez-nous votre opinion