Télephone : Photo libre des Droits
article comment count is: 0

Cinq mauvaises habitudes à bannir au téléphone

En inventant le téléphone portable, la science a rendu un grand service à l’humanité. Mais le téléphone a amené des habitudes dont certaines sont peu recommadables. Je vous présente ici cinq choses à éviter quand vous utilisez votre portable.

     1. Mentir sur le lieu exact où vous êtes

Il est plus facile de mentir à votre interlocuteur au téléphone que lorsque vous êtes avec lui face à face. Si vous vivez dans la ville de Kinshasa et que l’on vous demande au téléphone dans quelle commune vous vous situez à un moment précis, j’ai vu un monsieur mentir en disant : « Je suis à Gombe », alors que j’étais avec lui à Kingasani.

Un jour au delà de 16 heures, une femme au téléphone demande à son mari s’il est réellement à son bureau. L’homme répond : « Oui, oui, oui chérie. Je suis encore au bureau. J’ai plein de dossiers à compulser ! » Or, c’est un mensonge car là il était dans un bar à côté d’une maitresse. Mais mal lui en prit car au moment où il mentait, sa femme était juste en face du bar et le voyait caresser cette autre femme. À son retour à la maison, je vous dis que ç’a bardé.

     2. Appeler sans prévenir

Des appels incessants et intempestifs sont parfois gênants, surtout lorsque celui que vous appelez est une personnalité, une autorité ou quelqu’un qui a beaucoup à faire.  Vous ne savez pas si la personne est en réunion, au volant ou de mauvaise humeur…

Je vous conseille de lui faire un SMS du genre : « Bonjour Monsieur ou Madame. Puis-je vous appeler ? » ; « A quelle heure êtes-vous disponible pour recevoir un appel ? » De cette manière, la personne pourra vous dire à quel moment elle sera dégagée, etc. Mais des appels imprévus agacent, et ne soyez pas surpris qu’on les rejette.

     3. Ne pas tutoyer un inconnu

Parfois, des paroles considérées comme banales peuvent être assimilées à une marque d’impolitesse. Quand vous parlez au téléphone à un inconnu et que la conversation est en français, évitez de le tutoyer. Vous ne savez pas si c’est un ministre, un président de la République, ou une haute personnalité quelconque. Vous pouvez gâcher l’unique chance de votre vie sans le savoir. Par exemple, lors des appels liés à des entretiens d’embauche, soyez le plus poli possible.

     4. Ne pas raccrocher lorsque ce n’est pas vous qui appelez

Certains ont un comportement répréhensible : pourquoi êtes-vous pressé de raccrocher alors que c’est un appel entrant ? Ce n’est pas vous qui dépensez les unités ! D’autres ont une habitude telle que quand vous l’appelez, il se met à parler plus longtemps que vous-même qui l’avez appelé. C’est le genre de personnes trop imbues d’elles-mêmes.

Or, quand quelqu’un vous appelle, c’est qu’il a quelque chose à vous communiquer. Il faut savoir l’écouter et parler quand c’est nécessaire. Il y en a même qui ont le culot de décrocher un appel qui ne leur est pas destiné. C’est d’autant plus grave si l’appelant n’avait qu’une minute de crédit pour communiquer un message important à une personne précise.

     5. Ne pas bloquer les numéros des nécessiteux

Il est vrai que les nécessiteux sont nombreux et vous appellent incessamment pour demander de l’aide. Ce n’est pas la peine de les mettre sur une liste noire. Décrochez l’appel et dites-leur que vous n’avez rien à leur donner, ou alors faites-leur une promesse que vous pouvez respecter. Répondez-leur avec politesse. N’oubliez pas que les nécessiteux d’aujourd’hui pourraient être les riches de demain dont vous pourriez vous aussi avoir besoin pour de l’aide.

 

Partagez-nous votre opinion