article comment count is: 0

Deux patineurs du Nord-Kivu aux Roller Games 2017 en Chine

Fidèle Ngango et Serge Makolo sont les deux athlètes du Nord-Kivu sélectionnés dans l’équipe nationale de patinage à roulette (roller)de la RDC. Ils vont représenter le pays  à la première édition mondiale de roller prévus à Nanjing en Chine. Ce duo Nord-Kivucien sera aux cotés de treize autres sélectionnés de la RDC.

La compétition devait initialement avoir lieu à Barcelone en 2017, mais un changement de dernière minute a contraint la Fédération internationale de roller à désigner finalement la ville de Nankin pour organiser cette première édition. Ce sera du 25 août au 11 septembre 2017.

Parmi les disciplines au rendez-vous, il y aura le patinage artistique sur roulette, le Inline Alpine, le Inline downhill (roller de descente) le roller hockey, le skateboard (rampe) ou encore roller course (+ marathon open).

Les espoirs du roller du Nord-Kivu

Serge Makolo s’est fait une renommée en patinage dans la ville de Goma depuis 2013. Puis  il a formé dix autres jeunes dont Fidèle Ngango, son coéquipier en sélection nationale. « Le patinage a plus d’ampleur surtout en Europe et dans des pays développés. Grâce aux notions que j’ai apprises de mon maître de patinage, j’essaie de vulgariser et de moderniser ce sport d’abord dans ma ville, ensuite dans ma province », a déclaré Serge Makolo champion du marathon de patinage organisé à Goma en 2016.

Pour Fidèle Ngango, c’est une fierté que de représenter toute une province dans l’équipe nationale. Fidèle souhaite que le nombre des Nord-Kivuciens s’accroisse dans cette discipline sportive. « Je suis joyeux de figurer parmi ceux qui partent bientôt pour la Chine. Au départ, je pensais que c’était impossible, mais avec un peu de courage et d’abnégation, je me suis rendu compte que rien n’est impossible. Mon souhait le plus ardent est de voir d’autres athlètes du Nord-Kivu nous emboiter le pas », espère-t-il.

Malgré ses problèmes de route, la ville touristique de Goma connaît ces derniers temps un engouement des jeunes qui s’adonnent à ce sport. Ils sont visibles sur quelques tronçons quasiment tous les jours tôt le matin. Seule difficulté : ils s’entrainent avec des équipements non adaptés aux normes internationales de cette discipline.  

Un entraînement intensif

Selon le programme, l’équipe nationale de patinage, présente à Kinshasa depuis deux semaines, sera rejointe par un entraineur français. Elle ira ensuite au Kongo-central pour un deuxième stage de préparation.

La série de stages s’achèvera à Paris en France en juillet prochain. Les athlètes congolais mettront alors le cap sur la ville de Guangzhou en Chine deux semaines avant l’ouverture officielle de la compétition. Là-bas, ils vont se mettre au vert pour s’acclimater avant de s’installer à Nanjing, lieu de la compétition.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.