article comment count is: 0

Enceintée par vengeance, elle avorte et ne pourra plus mettre au monde

Je vous raconte l’histoire d’Adrienne, une fille qui a croisé un homme dont elle est tombée amoureuse. Placide c’est son nom. Mais les deux amoureux avaient des objectifs distincts.

Adrienne a été courtisée par Placide alors qu’elle rentrait de la fac une après-midi. Son nouvel ami la raccompagne jusqu’à la maison. En peu de temps, ils se sont aimés et projettent même de se marier. L’impatience gagne Adrienne, au point qu’elle ne sait plus se contenir.

De son côté, Placide n’arrête pas de faire des cadeaux à sa fiancée, beaucoup de promesses aussi… C’est vraiment un conte de fée qu’ils vivent.

Le retournement de la situation

Après trois mois ensemble, Placide décide de passer à l’étape suivante : consommer l’amour. Pour Adrienne c’est impossible, parce qu’elle est chrétienne et ne peut coucher avec lui avant le mariage. Mais à force d’insistance, Placide arrive à la convaincre et ils finissent par se retrouver dans un lit. L’acte sexuel est consommé.

Comme l’appétit vient en mangeant, les deux amoureux multiplient les séances. Deux fois, trois fois, quatre fois… et, la grossesse s’invite ! Les cauchemars aussi. Adrienne en parle à Placide. Celui-ci semble très surpris et ne s’y attendait pas. Il refuse d’assumer son acte, estimant ne pas être prêt à devenir père. Son idée, enlever purement et simplement la grossesse. Mais Adrienne lui dit qu’elle ne peut pas avorter, car elle est chrétienne.

Ce qui était une belle relation amoureuse, se transforme en un véritable cauchemar pour Adrienne. Surtout lorsque Placide a fini par lui cracher l’horrible secret qu’il avait dans son cœur. Il dit à sa fiancée : « Adrienne, faut avorter. Je ne pensais pas qu’on allait en arriver à la grossesse. Je te demande pardon. Je ne suis pas encore prêt à être père. Et aussi, il y a quelque chose que je ne t’ai jamais dit : avant toi, je sortais avec une fille du nom de Roseline. Mais elle a rompu avec moi. J’ai tout fait pour la garder, mais elle m’a quitté. Et c’est pour la rendre jalouse et lui prouver qu’elle n’était pas la seule femme au monde que j’avais décidé de te draguer… »

Adrienne est KO ! Elle manque de mots. Elle fond en larmes.

Avortement clandestin

Que faire ? se demande Adrienne : avorter ou garder la grossesse de quelqu’un qui n’est venu vers elle que pour se venger contre une autre fille ? Malgré sa foi chrétienne, elle fait un avortement clandestin. Un très mauvais avortement, car sa vie était en danger. Les substances abortives qu’elle a prises ont causé des lésions graves à ses organes génitaux. Si bien qu’un diagnostic d’un médecin spécialisé a établi qu’Adrienne ne pourra plus concevoir. Elle ne pourra plus avoir d’enfants dans sa vie. Conséquences d’un avortement clandestin.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion