article comment count is: 0

Faire un enfant est un « investissement »

A Goma, la valeur d’une femme dépend de sa fertilité car un enfant est considéré comme un signe de prospérité pour certaines familles.
 

« Hazalake, anakulaka bya bure ! » (Elle est stérile et gaspille inutilement les ressources de la famille !). Cette phrase populaire à Goma est souvent un prétexte pour quitter une femme stérile.

L’infertilité dans un foyer est source de son autodestruction car beaucoup de familles mettent énormément d’espoirs dans leurs enfants. Les familles très pauvres peuvent avoir plus quinze enfants. Avoir beaucoup d’enfants est un signe de richesse. C’est pourtant un paradoxe car la charge familiale est énorme et le nombre de bouches à nourrir tend à appauvrir le foyer. Quand les parents vieillissent et perdent leur force, c’est aux enfants de subvenir aux besoins du foyer. Ce cycle infernal se répète de générations en générations a tel point que c’est une culture à présent.

« Tu feras beaucoup d’enfants »

« Utazalakamingi », « tu feras beaucoup d’enfants » sonne comme une bénédiction. Mais cette manière de considérer les enfants comme une source de revenus a beaucoup de conséquences sur la communauté entière.

Qu’on le veuille ou non et peu importe nos capacités financières, aider sa famille est une obligation. Cette situation freine le développement social et l’épanouissement d’un grand nombre de jeunes Congolais.

Assister sa famille ne devrait pas être une obligation

Ne pas se plier à ce devoir crée des conflits au sein de la famille. C’est bien d’assister sa famille de temps en temps, moralement, financièrement et affectueusement mais cela ne devrait pas être une obligation ! Les jeunes ont besoin de s’épanouir. Aujourd’hui trop de jeunes sont contraints de mendier ou de voler afin d’aider leur famille. Il est temps de libérer notre jeunesse de ce fardeau, de ces vielles pensées. Faites preuve de la tolérance chers parents. Un enfant n’est pas simplement une source de prospérité !

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.