article comment count is: 0

Incontrôlée, elle tombe enceinte à 15 ans et enfante secrètement

Incroyable mais vrai. Cela s’est passé à Lubumbashi. Une adolescente âgée d’à peine 15 ans est tombée enceinte et a même accouché ! Priscilla (nom d’emprunt), élève en troisième année du secondaire. Issue d’une famille économiquement aisée, elle a presque tout à sa disposition. Mais, étonnez-vous, elle a dissimulé sa grossesse durant 9 mois !

Les parents de Priscilla chouchoutent tellement leur fille. En plus des téléphones dernier cri, la fille a un téléviseur dans sa chambre. Elle peut suivre toutes les séries qu’elle veut sans un œil qui censure.

Dans ses fréquentations amoureuses, Priscilla a eu un coup de cœur. Belle occasion pour vivre comme dans une série télévisée ? Folle amoureuse, elle s’est livrée corps et âme au premier mec de sa vie, un garçon de cinquième secondaire. Sans tarder la grossesse est arrivée. Ah, comment faire ?

Au fil des jours la grossesse croissait. Et la peur s’est installée en Priscilla. Elle s’est retrouvée en difficulté d’annoncer la nouvelle à ses parents.

Une gaine pour cacher la  grossesse 

Devant le dilemme de cacher son état et de continuer à étudier, l’idée lui est venue de tout gérer à son niveau. Elle a ainsi fait usage de gaine. Il s’agit d’une espèce de sous-vêtement féminin  destiné à serrer le ventre ou à le rétrécir.

Le plus troublant dans cette histoire est que Priscilla a accouché seule dans sa chambre. Ensuite, elle s’est proposé de cacher le nouveau-né dans sa garde-robe trainant avec elle le placenta dans son sein. Elle ignore les risques que cela représente pour la santé du bébé.

A noter que, juste après l’accouchement aux petites heures du matin, Priscilla a pris le courage d’aller à l’école comme si de rien n’était ! Alertée par l’écoulement de sang, c’est la ménagère qui découvre le bébé pleurant dans la chambre de cette fille désormais mère.

Chers parents veillons sur nos enfants

Par cette histoire, j’ai voulu attirer l’attention des parents. Veiller sur ses enfants n’est pas tout suivre, naturellement. Mais ce n’est pas non plus ne rien suivre chez un(e) adolescent(e). De nos jours, les enfants ne sont plus contrôlés, et cela met en péril leur avenir. La petite Priscilla aurait pu vivre le pire : accoucher dans la rue, à l’école, ou connaître des complications graves pour sa santé.

Faute d’éducation en famille, les enfants sont tentés de tout découvrir seuls, de tout expérimenter. C’est rare que les parents s’assoient avec leurs enfants autour d’une table pour parler des sujets de la vie. Les tabous ont élu domicile dans les foyers. Face à l’évidence, il est important de briser le silence pour dialoguer ouvertement avec les enfants. Il en va de leur avenir.

 

Partagez-nous votre opinion