article comment count is: 2

Marches pacifiques, prélats catholiques donnez l’exemple !

Le 23 juin dernier, les évêques catholiques ont appelé le peuple à se mettre debout car le pays va mal. Pour cela, la Cenco préconise des manifestations pacifiques dans le pays. La population est tout à fait d’accord, seulement elle attend que nos évêques donnent l’exemple en descendant dans la rue.

Le pays va mal, ont constaté nos évêques, et ils ont raison. Il faut faire quelque chose. Seulement voilà, lorsque vous appelez le peuple à manifester contre un régime qui n’hésite pas à tirer à balles réelles sur les manifestants, la logique voudrait que vous soyez vous-même le premier à être dans la rue. La population ne devrait plus obéir à des gens qui appellent à manifester tout en restant eux-mêmes protégés dans leurs bureaux.

Dans un tweet sur son compte officiel, la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a écrit : « À partir du dimanche 02 juillet, l’Eglise catholique va lancer la sensibilisation aux manifestations pacifiques dans toutes les paroisses. » En effet, ce n’est pas la première fois que l’Église appelle à manifester dans la rue. Elle l’a fait en 1992 pour réclamer la réouverture de la conférence nationale souveraine. La manifestation s’était soldée par plusieurs morts.

Evêques, faites aussi le pas

L’Église catholique doit savoir que l’appel aux manifestations pacifiques est une formule toujours utilisée par l’opposition. Souvent cela se termine par des incidents, des dérapages et des morts parmi les manifestants. À chaque fois, les initiateurs des marches s’en tirent, eux, sains et saufs. Voilà pourquoi nous demandons aux évêques catholiques de ne pas faire les choses comme les opposants qui envoient la population dans la rue pendant qu’eux-mêmes restent en sureté.

Prêchez par l’exemple, chers évêques. Sortez de vos couvents et de vos cathédrales, enfilez vos soutanes et prenez vos houlettes pour conduire les manifestants une fois qu’ils seront dans la rue. Rassemblez les troupeaux, afin qu’aucune brebis ne s’égare des rangs dans ces manifestations pacifiques.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Si les évêques passent devant, je crois que les militaires ne vont pas tirer en balle réelle, donc c’est une bonne idée de leur demander de quitter les couvents et d’enfiler les soutanes

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.