article comment count is: 1

Ngoyi Kasanji a-t-il raison de retirer Sanga Balende de la Linafoot ?

Le président de Sanga Balende, Alphonse Ngoyi Kasanji a annoncé vouloir retirer son équipe de la Ligue nationale de football (Linafoot). C’est pour dénoncer les discriminations et les injustices dont serait victime Sanga Balende de la part du comité de la Linafoot. Question : le retrait du club de Mbujimayi changera-t-il quelque chose au déroulement du championnat ?

Ngoyi Kasanji exige la démission pure et simple de l’actuel comité de gestion de la Linafoot dirigé par Bosco Muewu, pour qu’il soit remplacé par un comité élu conformément aux règlements sportifs. « Nous ne pouvons pas continuer à dépenser de l’argent en vain pour notre club, alors qu’il y a en face un comité kamikaze [Linafoot Ndlr] qui s’est donné pour mission de combattre Sanga Balende », a déclaré Ngoyi Kasanji. Et de marteler : « On ne va pas continuer à dépenser des millions de dollars pour légitimer des classements fabriqués dans le bureau et connus d’avance. »

Le président de Sanga Balende (club classé quatrième de la Division 1) brandit plusieurs griefs à charge du comité Muewu. Changements intempestifs des officiels des matchs à quelques heures des rencontres, mépris à l’égard des dirigeants de Sanga Balende, injustice et complaisance dans le traitement des dossiers des clubs, etc.

La non-participation de Sanga Balende au championnat causera certainement un manque à gagner pour la Linafoot, notamment la perte des recettes du nouveau stade de Mbujimayi, Kashala Bonzola. En refusant de jouer le championnat, Sanga Balende sera lui aussi perdant, car il deviendra un club inactif. Les joueurs pourront également perdre toute une saison sportive. Comment réagiront les supporters de l’équipe ? La question reste posée.

Ne pas faire cavalier seul

Quand bien même le président sponsor de Sanga Balende a le droit de réclamer de la Linafoot une bonne application du règlement du football pour un meilleur déroulement du championnat, il ne devrait pas faire cavalier seul. Une démarche solitaire risque d’être suicidaire pour son équipe actuellement meilleur club du Grand Kasaï. Ngokas ferait mieux de faire rallier à sa cause d’autres clubs mécontents pour que ses revendications aboutissent. Dans le cas contraire, le retrait de Sanga Balende sera sans aucune conséquence majeure et déterminante sur un championnat qui compte plus d’une quinzaine d’autres clubs prêts à jouer leurs matchs de la saison qui s’approche.

De son côté, le comité de la Linafoot ne devrait pas se comporter comme sur une terre conquise. Il doit écouter les clubs et les mettre dans de bonnes conditions pour participer au championnat. Plusieurs fois dans le passé, les clubs ont dénoncé la mauvaise organisation de la première division et surtout le favoritisme au profit des équipes dirigées par des « puissants ». Pour le moment, en dehors de Sanga Balende, des équipes comme AC Dibumba de Tshikapa et Bukavu Dawa posent des préalables pour leur participation au championnat de la Linafoot.

Rappelons que la saison dernière, le club Shark 11 de Kinshasa s’était lui aussi retiré de la 23ème édition de la Linafoot, mais le championnat avait continué normalement. C’est ce que craignent les nombreux supporters de Sanga Balende.

 


Vous pouvez lire aussi : Sanga Balende, la fierté du Kasaï

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. il a raison la Fecofa nomme les gens de grands clubs notamment vita, Dcmp at Mazembe quite few derniers prennent de decisions à toute impartialité qui favorisent leurs clubs cheris. d’ou les autres clubs depensent pour rien leurs Argents

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.