Sanga Balende, la fierté du Kasaï

Moins de cinq ans après sa brillante participation à la Ligue des champions de la CAF, l’équipe de Sanga Balende revient à nouveau en compétition africaine interclubs. Les Rouges et or de Mbujimayi vont jouer cette année, la Coupe de la confédération africaine de football  (CAF).

 Ngoyi Kasanji : artisan de la victoire

Tout le mérite revient au président sponsor de cette équipe Alphonse Ngoyi Kasanji qui, en si peu de temps, a réussi à hisser les « Balende » au rang de grands clubs du continent africain. Pour cela, « Tshiobe » comme on le surnomme, n’a pas lésiné sur les moyens. Il a mis l’équipe dans les conditions idéales pour affronter sans complexe n’importe quel club de renom.

À la Coupe de la CAF, l’équipe « des anges et des saints » va représenter la RDC en compagnie du FC Renaissance de Kinshasa. Soit dit en passant, Sanga Balende est exempté de jouer les 32e de finale de cette compétition. Il n’entrera en jeu qu’à l’étape des 16e. En revanche, du côté de la Champions League africaine de football, notre pays aura pour ambassadeurs le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi, ainsi que l’As Vita Club de Kinshasa.

Préparation maximale

En vue de sa participation à la Coupe de la CAF, Sanga Balende peaufine sa préparation à Mbujimayi. Le moral est au top. De nouveaux joueurs expatriés ont été achetés, parmi eux trois Ghanéens et deux Camerounais. Selon Vincent Ngoyi chargé de communication de Sanga Balende, l’équipe ira en stage à Kinshasa ou Kolwezi.

Le club est également engagé dans la plus prestigieuse compétition nationale de football Linafoot (Ligue nationale de football). Dans ce championnat national d’élite, Sanga Balende a toujours montré de quoi il est capable. Son dernier exploit en date est une victoire nette et sans bavure signée en décembre dernier sur son éternel rival le Tout Puissant Mazembe. Score : 2 buts à 1 en faveur des Mbujimayens. Le match s’était disputé dans le fief même des « Badia Nguena » au stade Kamalondo de Lubumbashi.

Dans la cour des grands

En Linafoot, les Rouges et or de Mbujimayi figurent parmi les têtes d’affiche de la poule centre-Sud en occupant jusqu’à présent la deuxième place. Depuis plus de cinq ans, Sanga Balende s’est installé confortablement dans le carré d’as des meilleurs clubs du Congo. En 2014, l’équipe avait été sacrée vice-championne du Congo derrière les « Corbeaux de Lubumbashi ». Il n’a  jamais  loupé une seule phase finale de la Linafoot.

Le passage de Sanga Balende en Ligue des champions de la CAF en 2014 a laissé une histoire indélébile. L’équipe du gouverneur Ngoyi Kasanji a éliminé tour à tour Recreativo de Libolo d’Angola en 32e de finale, Coton sport de Garoua du Cameroun en 16e, avant de tomber armes à la main devant Al Hilal du Soudan en 8e, ainsi que devant le Zamalek d’Égypte en 8e de finale bis.

Jamais Sanga Balende n’aurait pu atteindre ce niveau de compétition sans le soutien qu’il bénéficie de son président Ngoyi Kasanji.

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *