article comment count is: 2

Pari foot : les parieurs adorent le digital, question de dignité ?

Le monde des paris sportifs ne pouvait pas échapper à l’évolution de la technologie. Depuis un moment, les parieurs ne vont plus aux guichets réservés : ils ont juste besoin d’Internet et d’un terminal aussi simple qu’un téléphone mobile.

Si le football rassemble des gens, toutes générations confondues, le pari foot (un jeu de parieur sur les scores des matchs) le fait aussi.

Une question de dignité ?

Il y a quelques mois, il suffisait de parcourir les rues de Kisangani pour apercevoir de grandes foules devant des guichets de pari. Depuis 2019, cet engouement n’existe plus, j’en ai fait le constat. Les Boyomais (habitants de Kisangani) ont-ils finalement tourné le dos aux petits papiers de « Chance betting » ?

En effet, avec l’arrivée des agences de pari en ligne, les agences physiques n’attirent plus les parieurs. La version numérique des paris ne porte pas plus de chance que celle des papiers, certes, mais elle est devenue le coup de cœur des parieurs. La raison semble résider dans le désir de se cacher. Aller parier passe mal, auprès de certaines personnes qui n’apprécient pas les jeux de hasard.

« Le pari en ligne me permet de conserver ma dignité, assure un parieur que j’ai rencontré à Kisangani. La plupart des gens pensent que le pari foot (devant les guichets) est un jeu des délinquants. C’est très difficile de les convaincre que ce n’est pas le cas… C’est ainsi que je préfère parier en ligne où personne ne me verra devant un guichet, mais aussi et surtout, je n’ai pas besoin de me déplacer pour ça ».

Parier en ligne plus avantageux que devant des guichets

Par ailleurs, je crois aussi que le pari dans les guichets est très limité, et prend plus de temps aux intéressés et les met parfois dans des conditions qui ne leur sont pas toujours confortables : espaces exigus, chaleurs, bruits, etc. En ligne, les gens se sentent plus libres et peuvent choisir les lieux qui leur conviennent.

Sur le plan pratique, parier en ligne est plus facile et rapide que sur du papier. Il suffit de choisir ses matchs et de placer son pari sans faire recours à un agent de guichets.

Quant à la sécurité, il est clair que quand on gère soi-même les fonds, pour ceux qui gagnent, on est plus tranquille. En pariant dans des kiosques, le parieur est obligé de revenir le lendemain avec son ticket pour faire le retrait en cas de succès. Fort malheureusement pour certains, des tickets se dégradent, ou se perdent carrément. Le pari en ligne au contraire permet au parieur d’assurer lui-même son retrait à partir de son portable ou son PC.

Les bureaux restent pourtant ouverts !

Les guichets de pari foot n’ont tout de même pas cessé de fonctionner à Kisangani.  Mais une chose est sûre : les agences de pari en ligne ont déclaré une guerre à celles des guichets. La lutte semble acharnée, bien que visiblement la technologie ait aujourd’hui le vent en poupe. Je vais continuer à suivre de près cette concurrence, espérant y revenir très prochainement si la situation venait à changer.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Personnellement je n’ai jamais encouragé le phénomène de pari foot car ça active dans l’esprit d’un jeune la facilité et le hasard de la réussite.
    Moins encore je ne peux encourager la version actuelle de pari foot dite électronique ou online.
    La honte d’etre vu dans la rue ou devant les kiosques pouvez aider certains qui adorent la dignité à mettre une croix sur cette passion. Mais cette version online ou électronique le font une fois de plus avaler la honte et se lancer dans le hasard du jeu ni vu ni connu.

    Avis de Miriam ABIRIA