article comment count is: 0

La fortune de ton père ne t’appartient pas, cherche la tienne

Il est honteux de s’enorgueillir d’un bonheur que tu n’as pas cherché. Ce que tu n’as pas eu par la sueur de ton front ne t’appartient pas. L’homme doit se battre…

J’ai vu un jeune se réjouir d’être d’une famille riche et se moquer des pauvres. Un jour, il a dit à l’un de ses amis : « Mes parents me donnent tout. Je ne manque de rien. Voici les voitures de mon père ; la boutique de mon père ; la villa de mon père ; l’école de mon père… » En réaction, son ami lui a posé cette question : « Mais, qu’est-ce qui t’appartient là ? Puisque tout est à ton père. » Eh oui !

Travaillez, prenez de la peine !

Je préfère travailler et gagner ma vie par la sueur de mon front, plutôt que de jouir d’un bonheur dont quelqu’un d’autre m’a fait cadeau. Il ira raconter partout que c’est lui qui m’a offert ceci et cela. Et ça j’aime pas ! Par contre, ça me fait du bien de savoir que ce que je possède, même si c’est peu, c’est le fruit de mon travail, de mes efforts personnels.

Malheureusement, il y a des jeunes aujourd’hui qui croisent les bras et attendent que la manne tombe du ciel. J’ai honte de ces jeunes à la main tendue. C’est quelqu’un d’autre qui les nourrit, les habille, les loge, leur donne tout. On a même épousé pour eux… Dans ce cas, fermez le bec et soyez humbles !

Ça ne vous honore pas

Il est vrai que c’est une grâce de naître dans une famille où il y a tout. Où vous ne manquez de rien. D’accord, mais souvenez-vous, ce bonheur-là ne vous appartient pas. Vous ne l’avez jamais cherché. Vous n’avez fourni aucun effort. Ainsi, s’enorgueillir d’une voiture d’autrui, se pavaner dans une belle maison d’autrui, manger ce que vous n’avez pas « cultivé »… ça ne vous honore pas.

Jeunes, apprenez à travailler ! Sortez du confort d’autrui. Créez votre propre bonheur, votre propre richesse. Vous verrez que ça fait de vous des hommes !

 

 

 

 

« Cet article est écrit avec l’appui technique d’Internews, grâce au financement de la coopération suédoise, l’USAID et la coopération suisse.  Les opinions partagées dans cet article ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Agence Suédoise de Développement International (ASDI), de l’USAID, la coopération suisse, ainsi que des gouvernements suédois, des États-Unis et suisse. »

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion