article comment count is: 0

L’univers des jeux vidéo pas épargné par le sexisme

Être une femme et intégrer un milieu traditionnellement masculin, on se doit de montrer qu’on peut mieux faire qu’un homme, et surtout, résister aux agressions sexistes de plusieurs natures. Qu’elles soient verbales ou sensuelles (toucher non consenti), les agressions visant les femmes qui exercent des métiers dits « masculins » constituent des barrières d’intégration. C’est le cas dans les jeux vidéo.

Dans le milieu des jeux vidéo où j’évolue, les vieilles habitudes sexistes se perpétuent. Un garçon qui se fait battre par une fille, cela est considéré comme une grosse humiliation. Certains jeux que je ne citerai pas ont dépeint une image très sexualisée de la femme, la représentant sous des traits physiques séducteurs et avec un quotient intellectuel peu développé.

Les joueuses restent mal vues

Dans la mentalité de nombreux joueurs, une femme, compétitrice de haut niveau, ça n’existe pas. Les joueuses préféreraient des jeux avec des niveaux faciles et qui demandent peu ou pas d’expérience. Dans les jeux collectifs, il y a la peur que la présence des filles ne crée des problèmes affectifs et de ce fait, déconcentre les joueurs masculins.

J’ai vécu ce problème dans certains jeux et tournois en ligne où, il est difficile de composer avec des filles parce que soit, un des membres de l’équipe essaie de la draguer en privé (et ça ne marche pas) ou que les adversaires deviennent condescendants dans leurs commentaires et se mettent à lancer des insultes sexistes pour toucher à l’égo des autres joueurs masculins. Pour éviter des désagréments, une étude récente a révélé que 59 % des joueuses en ligne utilisent un nom masculin.

L’expérience du foot

Lors de la Coupe du monde de football féminin en France en 2019, si certaines personnes découvraient pour la première fois que les filles jouaient aussi à un haut niveau de football, de nombreux joueurs de jeux vidéo eux, avaient déjà un nom en tête : Alex Morgan. L’attaquante américaine est l’une des deux athlètes féminines de l’histoire à apparaitre sur la couverture du jeu FIFA 16 à côté de Lionel Messi. Cette édition a permis également pour la première fois de choisir de jouer avec une équipe entièrement féminine. Les lignes commencent à bouger, mais pas suffisamment.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion