article comment count is: 0

Femme âgée et célibataire, ça peut être un choix

Pour beaucoup de personnes dans notre société, toute femme doit être mariée. Et donc lorsqu’on rencontre une femme âgée et toujours célibataire, nombreux sont ceux qui pensent qu’elle chôme et n’a pas trouvé preneur. Pourtant, rester une femme célibataire peut-être un choix personnel. 

Anny est âgée de 38 ans. Elle est encore célibataire. Mais à cause de cela, elle n’est pas en paix dans sa famille. Le fait de ne pas avoir un mari est interprété comme un mauvais sort, une malchance. Pourtant, elle dit être sollicitée régulièrement par des hommes pour le mariage, mais c’est elle-même qui a fait le choix de vivre seule. Malgré tout, elle est victime de mépris et de railleries dans son entourage. À chaque fois, elle fait face à des disputes avec les membres de sa famille.

Ce calvaire d’être une femme célibataire  

Anny témoigne avec courage : « J’ai 38 ans et je vis chez mes parents. Diplômée d’université, je suis l’ainée d’une famille de sept enfants dont quatre filles. Mais ma mère ne me rend pas la tache facile depuis que mes deux petites sœurs se sont mariées. Mon père ne me parle même plus. Je fais l’objet de moqueries et d’injures dans ma propre famille et parmi mes amis. » 

Sa mère est inquiète car selon elle, à 38 ans, Anny se rapproche de la ménopause et risque de ne pas avoir d’enfants dans sa vie. Un jour, elle lance à Anny : « Ecoute ! J’ai pitié de toi. Moi quand j’avais 38 ans, je comptais déjà 4 enfants avec ton père. » Mais la fille estime qu’elle n’est pas en compétition avec son âge ni avec qui que ce soit. Cependant, elle est parfois stressée de vivre de tels déshonneurs chez ses propres parents.

Anny se contente de son travail 

Elle travaille dans un projet de distribution des produits aux personnes vulnérables. Tout le temps, Anny est sur le terrain et ne rentre à la maison que le soir. Pourtant, malgré tout le soutien financier qu’elle apporte à sa famille, celle-ci ne cesse de la harceler au sujet du mariage. On dirait que la vie n’a de sens pour une femme que dans le mariage. Or, c’est faux.

Finalement Anny veut quitter la maison familiale pour aller vivre calmement sa vie loin de ces humiliations. Mais on lui dit que ce n’est pas bon pour une femme célibataire, car elle sera exposée à la prostitution.

Laissez la femme célibataire tranquille !

Au 21e siècle, se marier est un choix pour qui le veut. Et le contraire ne peut en aucun cas exposer la personne – surtout la femme – à des actes d’humiliation. Je pense que si une femme n’est pas encore mariée, cela ne veut pas forcément dire qu’elle n’a pas « trouvé preneur ». Chaque chose a son temps. Plus que le mariage, beaucoup d’opportunités s’offrent à la femme : entreprendre, gérer, diriger… Alors, laisser la femme célibataire tranquille !

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion