article comment count is: 0

L’importance de la contraception dans le planning familial

La contraception renvoie à tout un ensemble de moyens employés pour éviter les grossesses non désirées. Pourtant, de nombreux hommes et femmes ne souhaitent pas adopter cette pratique. Ils avancent diverses raisons qui ne tiennent pas la route. Mais qu’est-ce qui les motive ? 

Âgé de 32 ans, Jean Kambale est père de 4 enfants. Pour lui, l’utilisation des méthodes contraceptives tue notre culture et entraine des effets néfastes sur la santé du couple. De son côté, madame Nenette Zanga est également hostile à l’utilisation des contraceptifs. Selon elle, le seul secret d’une bonne planification familiale c’est la maitrise du « calcul du cycle menstruel de la femme ».

La contraception a des avantages

Un enseignant du cours de santé publique que nous avons interviewé explique que la contraception est une méthode avantageuse dans la vie conjugale. Elle permet notamment de préserver l’économie familiale, assure l’espacement normal des naissances, et garantit la santé de la mère et de l’enfant. Nous avons rencontré également un médecin pour qui la contraception permet non seulement de lutter contre les grossesses non désirées, mais aussi contribue à réduire la mortalité infantile.

Il y a des conséquences désastreuses lorsqu’un couple ne recourt pas aux méthodes contraceptives. C’est entre autres la détérioration de la santé de la mère, la difficulté de prendre en charge beaucoup d’enfants…

Neuf méthodes contraceptives efficaces

Il existe neuf méthodes contractives jugées efficaces, à savoir : le contraceptif oral, l’anneau vaginal, le timbre contraceptif, le stérilet hormonal, l’injection intramusculaire, les condoms masculins et féminins, le diaphragme, la cape cervicale et l’éponge contraceptive.

Mais de toutes ces méthodes, l’utilisation des condoms homme et femme est à privilégier car ils présentent moins d’effets secondaires et protègent le couple non seulement contre les grossesses non désirées, mais aussi contre les maladies sexuellement transmissibles. Néanmoins, la liberté est laissée aux couples de se faire un choix sur le mode contraceptif à utiliser. Mais attention ! Il est déconseillé d’utiliser la contraception à l’insu de son conjoint. Celui-ci a le droit de donner son point de vue lorsqu’il s’agit d’une vie de couple.

Vous avez besoin des informations sur la contraception ? Rendez-vous au Centre MSI Kinshasa, sis 48 avenue Lobo, quartier Mbamu Kingabwa Point chaud commune de Limeté.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion