article comment count is: 0

Protégez nos témoins de justice !

La protection des témoins est indispensable pour lutter contre l’impunité qui règne à Goma, où des crimes ont lieu en plein jour et aux quatre coins de la ville.

L’intimidation 

Propriétaire d’un magasin d’alimentation, dans le quartier de Kyeshero, Emmanuel a été témoin de la préparation d’un crime. C’est dans sa boutique, attablé autour d’un verre, qu’un supposé officier des forces armées de la RDC a planifié un cambriolage contre une banque locale avec l’aide de complices venus du Rwanda. « Le major exposait son plan sur une feuille et griffonnait des choses avec un stylo », raconte aujourd’hui Emmanuel qui se trouvait alors derrière le comptoir de son échoppe. Lorsque le major se lève pour payer, il conseille à Emmanuel de se taire et de ne rien dire de ces réunions.

Faire taire le témoin génant 

Quelques jours plus tard, l’information tourne en boucle sur les radios. Un cambriolage a eu lieu dans une banque et quatre agents ont été tués. Les criminels ont pris la fuite mais deux d’entre eux ont été rattrapés. Le major en fait partie. Il est transféré au parquet pour être jugé. Après investigations, la police remonte jusqu’à la boutique d’Emmanuel, lieux de la planification du braquage et décide de l’interroger comme témoin.

Emmanuel décide de coopérer avec les enquêteurs et livre des noms. Il le paiera cher ! Trois jours après son témoignage, des individus armés débarquent à son domicile et tuent son fils. Sa femme, elle, reçoit toujours des menaces. « Nous allons revenir exterminer Emmanuel  parce qu’il a trahi ses clients» dit l’un des nombreux messages.

Une demande de protéction rejetée par la Cour

Suite à ces menaces pourtant explicites, Emmanuel se tourne vers la Cour pour demander secours et protection.  Mais sa demande est rejetée par l’instance judiciaire. Désormais c’est son affaire. Je suis étonné de voir que la justice congolaise ait laissé ce témoin seul face à lui même, sans prendre aucune mesure pour sa sécurité personnelle. Le problème est fréquent. Alors pour assurer sa sécurité, doit-on se taire tout simplement ?

Protéger les témoins est indispensable pour lutter contre l’impunité. L’absence d’un programme national de protection spéciale compromet le droit et l’accès à la justice en RDC

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.