article comment count is: 2

Xénophobes sud-africains, prenez deux secondes pour réfléchir

Honte à vous ! aurait dit Nelson Mandela face à ce qui se passe dans son pays, l’Afrique du Sud. Des frères noirs s’attaquant à d’autres noirs et pire, pour de mauvaises raisons !

Honte ! Je m’approprie ce mot pour vous rappeler que des innocents sont en train de payer un lourd tribut dans une situation où ils sont deux fois victimes.

Chers frères sud-africains, si vous réfléchissez un peu, vous réaliserez que vous vous attaquez à des innocents. Vous dites : « Trop c’est trop, les étrangers dehors ! » Pourtant, il y a moins d’un quart de siècle, ces étrangers vous accueillaient chez eux. Ces étrangers, tous comme un seul homme sur le continent, s’étaient levés pour réclamer la fin de l’apartheid.

Ils nous prennent nos boulots

« You could not be more wrong dear ! », vos frères noirs n’ont rien pris. Plus de 85% de business au pays est tenu par d’autres qu’eux. Donc, ils ne vous prennent pas vos boulots, ils essaient de survivre des miettes, comme c’est le cas pour la plupart d’entre vous. Savez-vous pourquoi ils sont venus chez vous ? Beaucoup ont fui la guerre dans leurs pays, ils espéraient vivre en paix chez vous. Mais voilà comment vous les traitez.

Conflit fratricide

5 personnes sont mortes ces 4 derniers jours, mais 200 depuis le début de l’année dans ces crises. 200 Africains tués, alors qu’ils sont venus chercher abri chez vous. Réfléchissez, réfléchissez ! Vous vous attaquez aux mauvaises personnes.

Et vous aussi, frères d’autres pays du continent qui prévoyez des représailles contre des Sud-Africains qui ont investi chez vous, réfléchissez. Ce serait à nouveau d’autres victimes innocentes qui paieraient pour ce qu’elles n’ont pas fait. Je ne vous demande pas d’y réfléchir pendant un siècle, prenez juste deux secondes et vous comprendrez.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. C’est une grande vergogne aux sud africains,
    La chasse à l’homme pour moi n’a jamais été une bonne solution, dire qu’ils s’attaquent aux mauvaises personnes c’est certes …mais au fond de ça , ca suscite une pensée de s’attaquer maintenant aux bonnes personnes ?? 85% de richesse contrôlée par d’autres qu’eux… Qu’ils s’attaquent alors à eux?(85%). Les sud africains doivent savoir quel que soit ceux qui le prennent du job « noir ou pas ,étrangers ou pas…c’est pas une normal ces violences,c’est insupportables,c’est vergogneux ,ça n’honore pas Mandela qui appelait ce pays une nation en arc-en-ciel,lucky Dube a chanté pour ça  » différent colors ,one people », c’est pas humain ça. L’Afrique a besoin dune unité des africain, après elle aura besoin dune unité avec le monde. Qui se bat pour ça ??….
    1/2

  2. C’est une grande vergogne aux sud africains,
    La chasse à l’homme pour moi n’a jamais été une bonne solution, dire qu’ils s’attaquent aux mauvaises personnes c’est certes …mais au fond de ça , ca suscite une pensée de s’attaquer maintenant aux bonnes personnes ?? 85% de richesse contrôlée par d’autres qu’eux… Qu’ils s’attaquent alors à eux?(85%). Les sud africains doivent savoir quel que soit ceux qui le prennent du job « noir ou pas ,étrangers ou pas…c’est pas une normal ces violences,c’est insupportables,c’est vergogneux ,ça n’honore pas Mandela qui appelait ce pays une nation en arc-en-ciel,lucky Dube a chanté pour ça  » différent colors ,one people », c’est pas humain ça. L’Afrique a besoin dune unité des africain, après elle aura besoin dune unité avec le monde. Qui se bat pour ça ??….
    1/2

  3. Les Sud Africains oublient que l’avenir de leur pays a été hypothéqué depuis la sortie de prison de Mandela. Toute l’économie sud africaine est détenue par les blancs qui ne veulent rien céder. Le gouvernement en est conscient. Les soeurs et frères africains vivant en Afrique du Sud ne sont que des boucs-émissaires.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.