article comment count is: 2

Les blogueurs de Habari réagissent au discours du chef de l’Etat

Pendant 2 heures 34 minutes, les Congolais ont suivi le discours du président Félix Tshisekedi sur l’état de la nation. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Dans ce billet, je préfère m’attarder sur les réactions de certains des blogueurs de Habari RDC.

À Lubumbashi, notre blogueur Didier Makal estime que ce discours du président est à prendre avec prudence. « Le chef de l’Etat a dressé une longue liste de promesses. J’aurais vraiment aimé le voir passer à l’action, comme il proclame 2020 ‘’l’année de l’action’’. J’aimerais vraiment voyager du Haut-Katanga à Kinshasa par route. S’il fait ça, je voterai pour lui en 2023. »

Didier Makal ajoute : « J’aime son côté optimiste tempéré. Félix donne l’impression de ne pas raconter des rêveries, mais des choses réalisables. Pour ça, je l’ai écouté avec attention du début à la fin, malgré ses près de 3 heures à la Kadhafi. Pour Beni, par exemple, j’ai envie de le croire. Contre la corruption, j’aimerai vraiment le voir agir. »

Le retour du second tour de la présidentielle

Lemien Saka notre blogueur de Kinshasa s’est aussi intéressé à quelques points dans les propos de Tshisekedi. D’abord là où le président a parlé du second tour de l’élection présidentielle. « Le retour aux élections à deux tours pour le scrutin présidentiel est essentiel pour éviter des surprises comme celles qui l’ont amené au pouvoir », estime Saka Lemien. Pour notre blogueur, le « paradoxe pays riche, population pauvre » persiste : « Une année après, son entrée en fonction, alors que le président avait axé son programme sur « l’amélioration du social » de la population, il y a encore plein de questions à se poser quant à la matérialisation de cette promesse électorale. Car sur le plan social, pendant Kabila ressemble encore à après Kabila. »

Une réflexion sur la question de la double nationalité

Sur la double nationalité, Félix Tshisekedi a déclaré : « Il est plus que temps de lever l’équivoque sur la double nationalité. cette unicité de la nationalité congolaise nous handicape depuis bien des années… A mon arrivée au pouvoir, j’ai instruit la DGM pour que tous les compatriotes qui ont acquis une nationalité étrangère puissent revenir librement au pays et obtenir un visa au poste frontalier. Il est temps de mettre fin à cette ambiguïté qui ne profite à personne. »

À ce sujet notre collègue Lemien Saka rebondit : « Entendre le président appeler à une réflexion sur la double nationalité, nous donne plus d’espoir. »

La place des jeunes

Pour une structure comme Habari qui milite pour la prise en compte des problèmes de la jeunesse congolaise, nous prenons bonne note du fait que le président a déclaré qu’il y a « beaucoup de jeunes trentenaires dans le gouvernement ». Ajoutant qu’ils représentent ainsi « des millions d’autres jeunes Congolais ». Et ce rajeunissement de la classe politique permet de « préparer la relève », a-t-il dit. Sur ce point : La blogueuse Vanessa Nkongolo écrit depuis Kananga : « Le chef de l’Etat a parlé du dégagement de l’espace en faveur des jeunes. Ma peur est que cet espace soit infiltré par des vieux qui ne veulent pas céder. »

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Certains éléments importants pour la concrétisation de son programme continue a être ignoré, l président nous parle de l’accusion de nouveaux appareils volant imitant l’oiseau naturel (Avion) après 30ans que la république n’y ai pas pensée, cependant il a aussi estimé l nombre d habitat a 80Millions sans c rendre compte que il y a plus de 34 ans l recensement n’a pas eu lieu dans c pays. Moi j attendais qu’il donne un vraie programme a la question malheureusement cela a été oublié, l facteur développement est lié a l’homme or chaque pays doit connaître bien l nombre d’hommes sur qui tout son programme dois être focalisé ( nombre d’enfants, homme, femmes, invalide, handicapés, …..) voilà un peu.

    Par contre je suis fière d entendre le président cité nominalement ces congolais qui ont brillé ça et là, ça donne espoirs et une fierté d’être considéré encore dans mon pays, la compétitivité les efforts vont naître de cette considération! Très important pour la jeunesse que nous sommes car je rêve que mon nom soit celui cité par le numéro un d mon pays pour une distinction dans mon domaine.

    Les ambitions pour mon président, cela prouve une bonne fois a développer notre pays cependant, nous devons vraiment être patients pour vivre c changement. Dieu bénisse mon pays la RD Congo!!!

  2. J’ai souhaite que tu soit toujour a la presidentielle jusque a 20100 fait nos besoin nous le peuple congolais est congolaise bonne chance monsieur l’eslance. Nous le peuple kananguer