joseph_kabila_president-rdc

Joseph Kabila le perdant qui gagne

Beaucoup de Congolais semblent  satisfaits de la signature de l’accord politique du 31 décembre 2016 de la CENCO. Même certains diplomates aussi.

 Dans un communiqué publié le 1er janvier, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a déclaré que « Cet accord contient les éléments d’une sortie de crise politique et institutionnelle que connaît le Congo »

Quant à moi, je suis tout-à-fait d’accord avec la déclaration du diplomate français. Mais je suis conscient que Joseph Kabila est à la fois perdant et gagnant dans cet accord, vu le nombre des concessions faites par les uns et les autres.

Kabila, le grand perdant 

 Le président de la RDC a tout perdu dans cet accord de la CENCO. J’en veux pour preuve le fait que son entourage voulait qu’il reste au pouvoir plusieurs années, au-delà de son dernier  mandat qui a pris fin le 19 décembre dernier. Ce cas de figure semble avoir échoué, car les closes de l’accord excluent toute possibilité d’un troisième mandat et d’un référendum visant à modifier la Constitution.

Les partisans du slogan  « Wumela » (demeurez), cherchaient simplement à sauvegarder leurs avantages par la pérennisation du régime actuel. Malheureusement pour eux, l’accord du 31 décembre en a décidé autrement. Raison pour laquelle j’estime que notre chef de l’État est un « Looser », car si cet accord est respecté, le ‘Raïs’ doit faire ses valises en décembre 2017. Tout le monde sait qu’ il a été contraint d’accepter cette option irréversible.

Kabila : le gagnant de l’accord !

 Il l’est certainement ! J’ai une opinion plutôt différente de celle de ces Congolais qui se moquent de lui en disant que Kabila a manifesté faiblesse et lâcheté parce qu’il s’est plié devant les pressions de la Communauté internationale.

Pour moi, la flexibilité de mon cher président exprime sa sagesse dans la prise des décisions. Il n’a fait qu’éviter un nouveau  bain de sang à notre pays. Car la nuit du 31 décembre était cauchemardesque dans plusieurs villes de la RDC. La population était prête à redescendre dans la  rue si l’accord était boycotté par la Majorité. Voyant cela, le ‘Raïs’ a prouvé qu’il est patriote en plaçant l’intérêt supérieur de la nation au dessus de son intérêt personnel. Il a affiché l’image d’un homme d’État qui veut la paix. À mon avis, Kabila a gagné en termes de crédibilité et de confiance !

L’accord a calmé les esprits

Voilà que maintenant, les activités reprennent petit à petit partout dans le pays. Bien sûr,  le peuple doit rester vigilant. Moi aussi j’attends avec impatience que se concrétise l’alternance à la fin du processus électoral. Mais je suis contre les soulèvements dans la rue, à cause des résultats toujours macabres qui en découlent.

Je félicite donc la décision du président de dialoguer avec ses adversaires. Cela nous a évité le chaos, car nul n’a besoin  de comptabiliser de nouveaux martyrs dans mon pays. On en a marre !

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 réflexions sur “ Joseph Kabila le perdant qui gagne ”

  1. Le President Kabila N’a Plus Besoin De Richesses Ni De pouvoir.Seulement Il N’a Pas Encore Trouve Quelqu’un A Qui Laisser Le Pouvoir.Mais Coe Son Mandat A Pris, Il Vs Laissera Le Congo En Paix, Mais Aussi Il Faut Eviter Les Deplaces A Son Egard, Car Il Est Encore Ntre Chef Et Ns Lui Devons Du Respect.Il Ns Sera Utile Au Senat

  2. le Président J.KABILA a bien agit,ceux qui pensent qu’il est perdant c’est la bassesse et la petitesse,si quelqu’un pose un acte de la grandeur pourquoi ne pas le félicité,nous devons banir cette mentalité de triomphalisme,la victoire appartient au peuple congolais,c n’est ni pour opposition,ni pour la majorité

  3. C’est bien bon de dire ou de porter un raisonnement mais n’oublier pas que le but même de la politique est l’intérêt général mais ce qui n’as pas le cas les partageurs du gâteau de l’O.U.A et par suite la fameuse CEMCO,dont le constat est tous signe des postes de responsabilité et non pour l’intérêt général,personne n’a parlé pour le social ses congolais ,à cette façon de se comporter,nous jeunes du Parti Congolais pour le Bien être du peules prônons sur l’alternance du pouvoir afin de mettre aventure qui ronge le pays et de lutter pour l’instauration de la justice sociale distributive…