article comment count is: 0

Attention à ces arnaqueurs qui vous promettent l’emploi au téléphone

Si vous êtes en quête d’emploi, vous avez sûrement déjà été victime de ce genre d’arnaque. Sinon, faites attention, ne vous laissez pas avoir. L’arnaque consiste à un appel où on vous promet de faciliter votre dossier, en échange de quelques dollars que vous devez rapidement envoyer par banque mobile. N’acceptez pas, aucune boîte sérieuse ne demande de l’argent pour embaucher !

Au Congo, l’arnaque est un business très lucratif. Je vais ici vous parler des deux modes de fonctionnement de ces arnaqueurs. Soyez vigilants pour ne pas tomber dans leur panneau.

     1. L’arnaque à l’aveugle

J’appelle ceci « arnaque à l’aveugle » car ici le voleur ne fait que tenter son coup. Il n’a aucune information sur vous. Cela commence par : « Bonjour Monsieur, ou Madame. Vous souvenez-vous avoir postulé quelque part les 3 derniers mois ? »

Et vous, en tant que chômeur, vous l’avez sûrement fait. Vous dites alors : oui. Et il vous demande où vous avez postulé et vos noms complets. Il dit que c’est pour vérifier si le dossier est à vous. Vous lui donnez ainsi vos noms, et l’entreprise ou l’organisation où vous avez récemment postulé.

Sans le savoir, vous venez de lui donner des infos qu’il n’avait pas et qu’il va utiliser pour vous escroquer. C’est pour cela que c’est de l’arnaque à l’aveugle. Il utilisera les données que vous lui avez données.

Supposons que vous lui dites : j’ai postulé à Habari RDC. Immédiatement il vous dira : « Voilà ! Je suis le responsable RH de Habari RDC, j’ai ton dossier devant moi. Je trouve que tu as du potentiel. Envoie-moi quelque chose pour que je puisse mettre ton dossier en priorité. Dépêche-toi car on clôture le recrutement dans quelques instants. Envoie ce que tu trouves suffisant pour appuyer ton dossier. »

     2. L’arnaque personnalisée

Ici, l’arnaqueur s’est bien préparé. Il connaît vos noms, vos études et même d’où vous venez. Deux cas sont possibles ici :

soit il a eu vos informations sur Internet (LinkedIn, Facebook, Google+, etc.),

soit il a eu vos informations en collaboration avec des gardiens ou des chargés de réception des candidatures dans une ONG ou entreprise.

Au fait, il faut se méfier ici. Les gardiens et les réceptionnistes, qui enregistrent les candidatures des personnes, peuvent collaborer avec les arnaqueurs. De fois, c’est quelqu’un de la boîte même qui joue à cela. Avec le taux élevé de chômage, pour 15 postes, il y a des fois plus de 1000 candidatures. Donc 1000 pigeons potentiels !

C’est alors que vous recevez un appel du genre : « Hello Monsieur untel, vous avez postulé à Habari RDC en date du 28 octobre 2019, au poste de manager exécutif. Je suis heureux de vous annoncer que j’ai votre dossier en mains. Il ne reste que la validation pour que dès ce soir vous ayez le poste avec le salaire d’autant de francs Congolais. Mais avant cela, je vous prie de mouiller ma barbe. » Tout Congolais sait ce que veut dire cette expression. La personne vous demande de vous hâter, d’agir très rapidement, sinon il va appeler votre challenger.

Dans un cas comme dans l’autre, ne vous faites pas prendre au piège. Aucune organisation sérieuse ne peut procéder de la sorte. Dans mon prochain article, je vous partagerai la dernière escroquerie qui, elle aussi, fait rage dans l’est du Congo et dans d’autres villes frontalières.

 

Partagez-nous votre opinion