article comment count is: 1

Les Chroniques de Benjamin : les faits marquants passés entre le 27 novembre et le 3 décembre

Une des définitions de l’Histoire est qu’elle est souvent un « mémoire que la postérité conserve des faits et des personnages du passé. » C’est aussi « le récit des faits passés qui ont marqué e la vie Humaine. » Dans ce numéro des « Chroniques de Benjamin Babunga », l’arrestation de Lumumba le premier décembre 1960, le renversement au Burundi du roi Ntare V Charles en 1966 ou encore la mort de Pépé Kallé en 1998, sont des faits autours des personnages qui ont marqué la vie dans la sous-région des grands-lacs. Voici 7 faits marquants de l’histoire qui ont eu lieu entre le 27 novembre et le 03 décembre d’une certaine année de l’histoire.

Le 27 novembre 2004, décès de Manda Mobutu ; Félix Manda Mobutu, fils du défunt président du Zaïre, Mobutu Sese Seko, décède – prématurément – à Paris des suites d`une courte maladie, âgé de 44 ans. Il était le deuxième fils du premier mariage du maréchal Mobutu avec la défunte Marie-Antoinette Gbetigbia Gogbe Yetene.

Le 28 novembre 1998, décès de Pépé Kallé ; Pépé Kallé (de son vrai nom Jean-Baptiste Kabasele Yampanya wa ba Mulanga). Cet artiste Congolais de renommée internationale meurt ce jour-là emporté par une crise cardiaque. Il était alors âgé de 47 ans. Pépé Kalle est considéré comme l’un des piliers de la 3ème génération de la musique congolaise moderne.

28 novembre 1966, le Colonel Michel Micombero renversait le dernier roi du Burundi, Ntare V Charles Ndizeye. Ce dernier venait d’être intronisé quatre mois auparavant. Le jeune roi, âgé de 19ans, se trouvait alors à Kinshasa en visite officielle. Micombero, 25 ans, proclama la république, devenant ainsi le premier président de l’Histoire du Burundi. Il resta au pouvoir pendant 10 ans, jusqu’au 1er novembre 1976, date à laquelle il avait été à son tour renversé par le Colonel Jean Baptiste Bagaza. 

Le 29 novembre 2008, le frère Athom’s se marie à la soeur Nadège. 

Ce jour-là, deux grandes figures de la chanson chrétienne en République démocratique Congo, Athom’s Mbuma Nkanda et Nadège Impote Welo, se marient à la Cathédrale du Centenaire de Kinshasa. De cette union sont nés quatre enfants dont trois petites filles et un garçon.

30 novembre 2013, décès de Tabu Ley « Rochereau ».

Ce jour-là, Tabu Ley « Rochereau » décédait à l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles, à l’âge de 73 ans, des suites d’un accident vasculaire cérébral. Tabu Ley était resté, après le décès de Wendo Kolosoy en 2008, l’un des derniers survivants de la génération qui a inventé la rumba congolaise, à la fin des années 1950. Il comptait plus de 3.000 chansons à son actif et on retiendra de lui sa longévité sur la scène et son influence sur les jeunes.

Le 1er décembre 1960, Patrice-Emery Lumumba est arrêté à Lodi, dans le district de la Sankuru. 

Ce jour-là, Lumumba est arrêté par le major congolais Gilbert Mpongo (officier de liaison du service de renseignements) à Lodi. Il sera ensuite ramené à Mweka, où il fut embarqué à bord d’un avion vers Léopoldville (Kinshasa), puis transféré au camp militaire Hardy de Thysville.

Le 2 décembre 1960, Antoine Gizenga met en place le « Gouvernement de Stanleyville ». 

Ce jour-là, au lendemain de la capture de Lumumba dont on attendait l’arrivée à Stanleyville (Kisangani) et conscient qu’il ne le reverra plus, Antoine Gizenga, qui avait réussi à quitter Léopoldville (Kinshasa) après le premier coup d’état de Mobutu en septembre 1960, s’auto-proclama Premier ministre de la République Populaire du Congo (séparatiste).

Le 3 décembre 2012, retour des Forces Armées de la RD Congo (FARDC) à Goma, après le retrait du M23. 
Ce jour-là, au lendemain du retrait officiel du M23 de la ville de Goma, l’armée régulière de la RD Congo se déployait de nouveau dans la ville, après l’avoir abandonnée quelques jours auparavant. Un bataillon de l’armée régulière, parti tôt le matin de Minova (à une quarantaine de kilomètres de Goma), arrivait en milieu d’après-midi dans le camp militaire de Katindo où il fut applaudi par les habitants de Goma.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.