article comment count is: 96

Covid-19 : écoles et universités fermées, allons-nous vers une année blanche ?

Alors que le covid-19 progresse et que les écoles et les universités sont toujours fermées, élèves et étudiants redoutent une année blanche. Si les cours ne peuvent reprendre en ce mois d’avril, théoriquement les carottes seront cuites pour l’année scolaire 2019-2020. Ce qui serait un coup dur pour les élèves, les étudiants, les parents et mêmes les enseignants.

Jusqu’à présent, toujours pas de reprise des cours dans les écoles et les universités en République démocratique du Congo. Un blackout imposé par la pandémie du coronavirus. Le mois d’avril tend à sa fin et la situation n’est pas près de s’améliorer. Elèves et étudiants sont inquiets. Le spectre d’une année blanche plane comme une épée de Damoclès, et cela parait inévitable. Ce que dément le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel.

Une année blanche pour épargner les écoles du covid-19 ?

Nos écoles et universités sont habituées à des soubresauts divers, à des interruptions de cours dues aux troubles politiques dans le pays : marches pacifiques, journées ville-morte, guerre, etc. A chaque fois, tant bien que mal, l’année blanche était évitée de justesse. Mais aujourd’hui, ce qui arrive avec le coronavirus est différent. C’est même catastrophique. La fermeture des écoles s’installe dans la durée et on ne peut le reprocher à personne. C’est dommage, mais cette fermeture décidée par les autorités est salutaire. Il fallait empêcher que le Covid-19 ne frappe les élèves, les étudiants, les jeunes, les enseignants… bref, l’avenir même du pays ! Imaginez 4 millions d’étudiants et plus de 450 000 enseignants, tous atteints du coronavirus. Ce serait apocalyptique !

Dans des pays riches, l’Etat a organisé l’enseignement à distance pour occuper les étudiants en période de confinement. En RDC, ce système existe via certains réseaux de communication, mais seules des familles nanties s’en sortent. Les pauvres, qui représentent une majorité écrasante, n’y ont pas accès. Mais télé enseignement ou pas, en cas d’année blanche personne ne sera épargné.

Parents et enseignants déçus

Dans les écoles privées, les enseignants ne peuvent plus être payés car leurs salaires proviennent des frais versés par les parents d’élèves. Beaucoup d’enseignants de ces écoles privées ont pleuré lorsque le chef de l’Etat annonçait la fermeture des établissements scolaires. L’école est l’unique source de revenu pour eux. J’imagine qu’ils galèrent en ce moment.

Quant aux parents, c’est la déception à l’idée que des frais de scolarité de leurs enfants déjà payés ne soient partis en vain si l’année blanche arrive à se confirmer. Une année scolaire au Congo c’est beaucoup de sacrifices consentis par les parents. La perdre comme ça pour ensuite la reprendre c’est contraindre les parents à payer deux fois les mêmes frais. Raison pour laquelle, élèves, enseignants et parents prient ardemment que l’année scolaire 2019-2020 soit épargnée ! C’est aussi mon vœu.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (96)

  1. En faite le covid-19 progresse quasiment chaque jours et les nombres d cas s’augmente de plus à plus et à cela les élèves et les étudiant s’inquiète déjà en disant peut-être l’année ici sera une année blanche
    les études vont reprendre lorsque touts va s’améliorer

    1. Jusque-là il n’y a toujours pas de compromis à ce qui concerne la reprise des cours, le gouvernement ne peut pas trouver un moyen pour les cours en direct..

  2. déclarer cette année, année blanche c purement folie, les pauvres là que vous ditez ils n’est sont pas à mesure de suivre des cours en ligne , est ce que vous pensez au moins comment ils vont soufrir pour repayer les frais? si posons que vous allez baisser les frais académique, alors les logements de l’internats, d home , sans compter les provisions , les transports et…, est ce que vous allez aussi baisser ? je ne pensais pas

      1. A LUBUMBASHI, et autres province il y’a pas Covid-19 pourriez vous nous laissent qu’on termine l’année, construire sans terminé ceux détruire
        que le ministre réfléchir d’abord pour les pauvres d’ailleurs pour paié le minerval on n’a fait beaucoup des gymnastique alors si vous disiez que l’année et blanche dans toutes les province vous nous sacrifié et nous décourager mieux vaut de nous remettre nos sou

    1. Les Etudes et l argent n’ont pas plus de valeur que la vie.
      c’est mieux de perdre même 2 ans et beaucoup d’argent que de perdre la vie.
      VIVE L ANNEE BLANCHE

    2. meme s’ils arrivaient a dire aux étudiants et élèves de suivre les cours en ligne , nous nous posons les questions du genre « avec quelle connection internet? » d’ou proviendra cet argent d;achat de 10 Go par jour? sans oublier les conditions des vies de la population ellle est tellement basse ; nos freres qui sont dans le fin font du pays ils aurons aussi cette opportunity d’étudier en ligne ? PRESENTEMENT juste pour telecharger une video de 700mega c’est tout un probleme alors les cours videos en ligne EST ce que ca ira ? MONTREZ NOUS AUTRES CHOSES SVP
      

    3. Ce compliqué que les autorités voient comment gérer sa d’une autre manière ,si ils décident qu’ont etudie sur les réseaux et que dirons -nous des pauvres ?

  3. Commentaire *
    qu’est ce qui est nécéssaire!
    que tout le monde soit atteint par la pendemie ou qu’on passe l’année blanche afin d’épargner la population de cette maladie?
    c’est l’homme qui cherche l’argent,l’argent ne cherche pas l’homme
    je rend hommage à nos parents qui

    1. Mon frère issac a raison, parce que , si seulement nous reprenions les cours ça vas empirer. Un constat dans le confinement le nombre de cas fais que augmenter a combien plus forte raisons si l’on reprennent les activités comme au part avant, c vraiment difficile de reprendre tout, restons confinés pour notre protection et celles nos proches

      1. Suis pas d’accord avec toi nous serons confiné jusqu’à quand parce que nos économies prendrons fin alors quel serait nôtre survie bien-sûr qu’on parle de se confiné ils ont allaise ils ont de compte a banque on leurs apporter de provision et nous de la classe moyenne nous devons payer nos factures d’où proviendront l’argent bientôt il fera 100jours d’état d’urgence nous irons ainsi jusqu’à la fin de cette année 2020 ?

    2. Comme le covid-19 se propage du jour au jour, la reprise des cours n’est pas pour ce moi d’avril, il est vrai d’être toujours patient…

    3. Comme le covid-19 se propage du jour au jour, la reprise des cours n’est pas pour ce moi d’avril, il est vrai d’être toujours patient, mais à ce qui concerne l’année blanche ça sera vraiment impossible…

    4. Si c’est années et déclaré blanche laisse aussi des marchés ferme pcq les marchés ce plus encombrant que les écoles les transports pour les étudiants devient gratuit avec des syllabus aussi

    5. Oui, mais je ne suis pas peut-être là, malgré qu cette maladie à coronavirus soit dans notre pays, le gouvernement congolais doit toujours payer les enseignants N.U, selon sa propre promesse, çà était mon désir, merci.

    6. Je pense que tout dépendra de la souplece du gouvernement.aretons de mistifier les cas pour les intérêts égoistes et tout ira bien.

  4. Dans d’autres pays européenne étudié en distance ou en ligne n’est pas du tout grave car c’est sont les pays developpés et tout le monde a le moyen pour beneficié de ce service. Imaginez-vous la RDC Est un pays en voie de developpement pensez-vous que c’est toutes personnes qui peut avoir le moyen d’acceder a ce service? Je crois que La seule solution est d’implorer le Dieu vivant pour mettre fin a ce grand fleau qui ravage le monde entier

  5. non à l’année blache! si cela est ainsi nous allons payé à nouveau les frais l’année prochaine ,ou toujours avec celui qui est déjà payé cette année ?

  6. non à l’année blanche! alors si cela serait ainsi ,nous étudiants qui avions déjà payé tout les frais allons encore payé l’année prochaine ou pas?

  7. Nous ne voullons pas à ce que notre beau pays soit un pays du tiers_monde, malgré le confinement de ce virus l’Etat congolais doit chercher les mesures pour le reprise des cours même dans des réseau sociaux.puisqu’on depart la rdc regorge tant de richesse. Est_il vrai que ces pontentieles existe?. La #rdc_reveil_toi

  8. Commentaire * l’année 2019-2020 décrétée année blanche ? mais ça c’est tué nos parents oui notre santé passe avant tout mais ne pourrait-il pas rétrocéder les frais déjà payés vers l’année prochaine comme ça nos parents ne vont pas galérer

  9. Vous avez raison une année blanche slvp des tout façons les élèves ont tout oublié et mm m’as fille donc le mienne vas pas étudier elle vas faire une année blanche

  10. Une année blanche n’est pas mauvaise oui pour épargné des vies mais le problème se pose au niveau des frais vous mêmes vous connaissez la plus part des parents se débrouiller pour payé le frais alors asseyez d’y penser pour le frais

  11. Année blanche oui pour épargné des vies mais le problème pour le frais, payé le frais deux fois sans double de classe vraiment se pas possible asseyez d’y pensé

  12. Commentaire * une année blanche est impossible en RDC car nôtre calendrier scolaire nous facilite déjà la tâche au lieu de dire l’année 2019-2020 ce mieux d’avoir tout simplement l’année 2020 donc le cours reprend même au mois de juin et sa fini en novembre et l’année 2021 comment en février pour finir en novembre 2021 il faut juste revoir notre calendrier c’est simple.

  13. Commentaire * une année blanche est impossible en RDC car nôtre calendrier scolaire nous facilite déjà la tâche au lieu de dire l’année 2019-2020 ce mieux d’avoir tout simplement l’année 2020 donc le cours reprend même au mois de juin et sa fini en novembre et l’année 2021 comment en février pour finir en novembre 2021 il faut juste revoir notre calendrier c’est simple.

  14. Moi je trouve que si on veux garde toute la RDC en dehors de plusieurs cas de Covid-19, il nous faut suspendre les cours ainsi que les messes et reprendre quand le moment viendra et si possible une année blanche car une vie ne s’achète tandis que les études se paie facilement

  15. Commentaire * je demande au gouvernement congolais de prendre une bonne décision pour cette année.
    A savoir que nos enfants des écoles primaires, sécondaires et humanités n’auront pas pu récupéré les matières qu’ils ont raté pendant un mois du confinement.
    en effet, passé les examens du fin de l’année reussir et passé de classe c’est bon mais le programme de la classe procedente n’est pas terminé d’où plusieurs chapitre ne sont pas achèvé, qu’ allez-vous faire pour la classe excedente et durant toute votre vie…

  16. première des Choses ; 300 et quelques patients sûr un pays de 80.000000 et plus d’habitants vs voulez ns dire de l’année planche ça c’est incompétence des dirigeants qui doivent eux même instaurer les systèmes de lutte contre la contamination côté écoles. 1province sûr 25 vs voulez ns dire de l’année planche…

  17. Dans un pays où les cas s’ajoutent l’un après l’autre. vous, vous pensez déjà à l’année blanche. au-lieu de penser comment faire disparaitre la pandémie, vs vs pensez déjà à l’année blanche. vs croyez que tout le monde ramassent de l’argent comme vs pour reprendre les français pour des raisons de 300 cas ?. prenez des mesures et faites vs élever vos consciences !! et vs pensez que si la France, l’Italie ou les États-Unis avaient les chiffres de 300 cas et 11 morts durant 2 mois dans tout le pays vous ne devriez ni même pas connaître si la pandémie est dans leurs pays. mais ici dans les pauvres pays vous voulez nous paniqués avec 300 cas .. lever vas consciences s’il vous plaît. ne nous disent pas de l’année planche !!!

  18. Probablement le confinement tendra vers une année. Chose qui entrenera deux années blanches successives.
    A Dieu seul la gloire!

  19. D’après la connaîssance que j’ai les établissements scolaires et universitaires peut se faire le réprise, donc si cette anné serraient blanche , sera donc la page la plus tristess pour nous les élèves

  20. Imaginez les enseignants qui ne sont pas payés par l’Etat et qui ne vivent que des écoles privées, le paiement de loyer, retauration,… Et on ajoute encore un mois de confinement comment doivent-ils répondre même aux aux besoins vitaux de première nécessité?

  21. Cette inquiétude portant sur l’année scolaire 2019-2020 qui présente déjà une image d’être proclamée blache seme terreur dans presque toute la population congolaise car je m’imagine que tout le monde soit parents,enseignants, d’autres étudiants ou élèves. À mon humble avis je demanderai au ministre de l’EPST de dévoiler et parler ouvertement ce qu’il cache jusqu’aujourd’hui portant réalité sur cette année scolaire 2019-2020.
    Connaissant tous l’importance de cette mesure portant sur la fermeture d’écoles,universités,instituts supérieurs voir même les églises et autres, elle est belle et bien à respecter mais avec des conséquences néfastes et très énormes. On n’a plus peur du COVID-19 que plutôt de la famine qui n’exclura le 3/4 de la population ayant déjà perdue leur emploi et qui vit misérablement. Des mesures strictes par l’Etat sont respectés mais non accompagnées. Ma seule question: Que pense le gouvernement congolais si et seulement si cette année scolaire soit proclamée blanche?
    -Qu’est-ce qu’il promettra aux parents qui étaient presqu’au bout de s’acquitter de tous les frais scolaires pour leurs enfants ? Aux enseignants N.U et ceux des écoles privées qui ne toucheront désormais plus rien? Aux étudiants et élèves qui s’attendaient monter des classes et promotions(particulièrement les finalistes ) ? Je vous remercie

  22. Tout dépend maintenant de l’évolution du covid-19 ,on a pas le choix , les étudiants et les élèves répandront le chemin de l’école quand le bon temps viendra,(bien-sûr que c’est dur pour nos enfants, nos professeurs et nos parents) mais il faut aussi savoir que, quand il y a un problème il faux tjs s’attendre aux malheurs… c’est à nous alors de combattre ces malheurs et les transformer en bonheurs. Mais si non, j’aimerais bien aussi que cette année soit épargnée.

  23. Tout dépend maintenant de l’évolution du covid-19 ,on a pas le choix , les étudiants et les élèves répandront le chemin de l’école quand le bon temps viendra,(bien-sûr que c’est dur pour nos enfants, nos professeurs et nos parents) mais il faut aussi savoir que, quand il y a un problème il faux tjs s’attendre aux malheurs… c’est à nous alors de combattre ces malheurs et les transformer en bonheurs. Mais si non, j’aimerais bien aussi que cette année soit épargnée.

  24. Commentaire *Comment les élèves fera cette année blanche? maintenant, si cette année se passe ainsi, quel sera la décision du Chef de l’Etat? est-ce que les élèves vont-ils encore réprendre l’année ou la classe? en tout cas, je demanderai au Gouvernement de prendre les mésures afin que nos élèves puissent étudiés. Et,je pense bien que même les Congolais qui sont ailleur ne seront pas validés!

  25. Pourquoi pas anné elastique mais plutôt anné pour nous les étudiants qui sont payé la totalité des frais académique pour toutes l’anné ?

  26. Vu l’attaque de coronavirus dans notre pays la Rdcongo, nous les étudiants, élèves, parent nous demandons notre gouvernement d’être claire si l’année 2019-2020 est déclaré blanche dans leur cellule.

  27. Selon mes ideés , il fali que cette année soi une année blanche parceque si vous ditent que, que les ecoles, les universités soi ouverte, est ceque la maladie a mit fin? Prenons un exemp. Dans l’unikin ya des auditoires qui ons de 1000, 2000, 1500, etc… Etudiants , voyons dans ce cas si est que la maladie est toujour là, sa sera obligatoire que nos citoyen soi atteint et vons trouvé la mort. S.v.p que notre president puisse trebien traité cette situation. Merci  » c’est l’inf.chirurgien mabala chadrack

  28. Si le covid-19 fait 20ans toujours on restera à la maison?si il y a moyen qu’on ouvre les écoles dans les provinces non toucher.

  29. Commentaire *Concernant ce point nous les étudiants déplorons appui du gouvernement dans cette affaire de pandémie du corona-vuris pour que cette année ne soit blanche.

  30. vraiment monsieur je regrete beaucoup plus de touts vos arguments que vous venez de vous argumenté , vous avez parler des cours en distance concernant les pays riches et vous aviez placer la Rdc parmi les pays pauvres je ne sais l’enseignement qui se passe en distance dans d’autres pays est organiser par le gouvernement ou par l’étudiant ou élève?
    En bref que l’État prend la charge de trouver tous les matériels disponibles pour cet enseignement il n’ya pas le problème des riches et pauvres car tous nous avions payer nos frais académiques .

  31. Dire que peut-être cette année sera proclamée une année blanche, il sera régrétable de la part de ceux là qui ont déjà términé leur frais académique ou EXETAT. Pensez vous que l’etat sera à mésure de rembourser toutes ces sommes là?

  32. Bien dit mais quand aux autorités il faut qu’ils fassent attention de l’avenir du Congo ils doivent positivement réfléchir pour les élèves et les étudiants cette année et surtout que cette période ne soit pas pour les uns et les autres un moment de profit en privant le milliers des innocents de leurs droits de l’éducation ou de leurs devoirs de prier …….

  33. Rash : Merci pour cette analyse mais j’aimerais savoir si vous allez déclaré que cette année est blanche et nous qui on déjà payés les frais académique vous allez nous remboursé ?

  34. Comment peut-on commencer les cours dans des universités qui sont dans des provinces non touchées par la covid 19 au moment ou certains professeurs qui enseignent dans des différentes universités du congo sont confinés dans des provinces atteintent par la covide?quelle solution prise par les autorités pour eviter l’année blanche dans toutes les universités qui sont dans les provinces atteintent?

  35. Commentaire *on parle de reprise des cours dans des provinces non atteintent par la covid 19 alors que nous qui sommes dans des provinces touchées par cette maladie nous aussi nous avons besoin d’étudier car nous avons peure de cette annonce portant reouverture des cours cours dans des coins non atteintent pendant qu’il ya un nombre élargi des professeurs d’université qui viennent enseigner dans des province no touchées sont aussi confinés dans des provinces touchée par la covid-19.

  36. Je suis trés inquiéts pour cette année, parce que on a déjà payer les frais acandémique si ça tombe que les cours vont réprendre l’année prochaine,qu’est-ce-qu’on va faire pour l’argent qu’on a déjà payer ?

  37. Commentaire * daniel depuis maniema, moi aussi je ne veux pas que cette année soit une blanche je priet aux autorite de nous délivréz à ça, comme nous de la province du maniema nous somme les innoncent! pensée pour nous

  38. Comme la santé n’a pas de prix, il serait mieux de preservé la vie des apprenants et des enseignants.

  39. * je demande seulement si on declare l’année blanche, on va faire encore combien d’année pour reprendre les Activité?

  40. Commentaire *jesius inquièt parceque nous avions dejà beau coup plus perdu à l’ecole, sur le frais scolaire,l’argent du contrôle de dossier et pour signé la formulaire.jusque là je soufre à me penser.alors comment sentez-vous pour ça?

  41. Commentaire * je veux qu’on attend l’année 2020-2021 qu’on laisse tombé l’année 2019-2020 c’est déjà perdu

  42. Bonjour mes chers amis j’ai une idée pour ne pas pertirbé le programme national qu’on donne seulement la liberte au dégrés terminals pour faire leurs epreuves est puis pour les autres dégrés on delibere seulement.