article comment count is: 0

Dépouille d’Etienne Tshisekedi : deux ans dans une morgue !

J’ai honte du traitement que le Congo a été capable de réserver aux plus illustres de ses fils. Comment comprendre que même des morts soient contraints à l’exil. Tshisekedi et Mobutu par exemple. Voici deux ans jour pour jour ce vendredi 1er février que la dépouille d’Étienne Tshisekedi est oubliée dans une morgue en Belgique. Si nous ne pouvons pas nous-mêmes honorer nos morts, qui les honorera à notre place ?

Je pense qu’elle est révolue l’époque d’exilés politiques. Puissent ces pratiques appartenir définitivement au passé, mais aussi les régimes qui les entretenaient. Aujourd’hui, l’opposition a accédé au pouvoir à travers le fils même du plus grand des opposants de l’histoire du Congo. C’est le moment où jamais de tourner la page de la haine et des persécutions des adversaires politiques. Tous les enfants du Congo doivent être libres d’aller et de revenir dans leur pays, quelles que soient leurs opinions. Ainsi, Félix Tshisekedi ne doit pas tarder à rapatrier le corps d’Étienne Tshisekedi. Pas parce que c’est son père, mais parce qu’un Congolais ayant lutté pour la démocratie comme lui, ne devait en aucun cas voir sa dépouille subir une telle humiliation. Tout ce que nous demandons aux nouvelles autorités c’est de nous ramener le plus vite possible notre « Sphinx de Limete », pour qu’il soit enterré dans son pays, avec les honneurs  à la hauteur du combat qu’il a mené.

Je n’oublierai jamais ces regrets d’un ami qui me disait : « À quoi bon se sacrifier pour le pays si à votre mort le pays ne peut même pas vous enterrer ? » Il faisait ainsi allusion non seulement à Étienne Tshisekedi, mais aussi au militant pro-démocratie Rossy Mukendi dont le corps n’a été inhumé que plus tard en mai 2018. Ça décourage et c’est vraiment une honte pour le pays. On a l’impression de lutter pour une nation ingrate !

Tshisekedi ou Mobutu, tous sont fils du Congo

Au même moment, nous demandons également le rapatriement de la dépouille de feu le maréchal Mobutu. Elle ne mérite pas cet exil marocain. Certes, nous pouvons lui reprocher tout ce que nous voulons, n’empêche qu’il reste un digne fils du Congo. Bien sûr, il a commis des erreurs, mais il a aussi fait de bonnes choses sous son règne. Sous Mobutu, aucun pays voisin n’osait jouer à nos frontières. Je vois mal un président marocain mourir ici au Congo et ne pas être immédiatement rapatrié à Rabat. S’il vous plaît, ramenez-nous les corps de Mobutu et de Tshisekedi. Nous devons les enterrer avec dignité. De grâce, honorons nos morts !

Je ne peux terminer mon propos sans parler des exilés congolais vivants. Exilés à l’étranger ou en prison, c’est la même chose. Laissez Moïse Katumbi revenir libre au Congo. C’est l’un des meilleurs gouverneurs des provinces et dirigeants sportifs que le pays ait jamais connu ! Abandonnez toutes les poursuites judiciaires lancées contre lui. Libérez Franck Djongo, Firmin Yangambi et les autres ! La réconciliation nationale en dépend.

Vive un Congo où ses fils et les filles sont libres et se sentent chez-eux dans leur pays !

 

Partagez-nous votre opinion

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non