article comment count is: 0

Football : un CHAN sans la RDC ça fait mal aux Congolais

Maroc-Mauritanie c’est l’affiche du match d’ouverture du Championnat d’Afrique des nations, (CHAN 2018) ce samedi 13 janvier à Casablanca. Je pensais que nous étions déjà abonnés  à cette compétition pour la jouer tous les deux ans. Voilà qu’elle va se jouer sans la RDC. À mon avis, un CHAN sans la RDC, c’est un peu comme une Liga sans le Réal ou le Barça. Je sais que j’exagère un peu, mais c’est avec raison, car notre pays double champion du CHAN, aurait dû être au Maroc pour défendre son titre.

Même de grands analystes européens de football déplorent cette absence de la RDC. C’est le Congo-Brazzaville qui nous a causé ce tort et a pris notre place lors des éliminatoires. Pardonnez-moi, je parle en tant que Congolais de RDC animé d’un sentiment national. N’importe qui, mis à ma place, pensera de la même manière. J’ai du mal à souhaiter bonne chance à mes frères du Congo-Brazzaville. Mais je la leur souhaite tout de même par fairplay et par esprit panafricaniste. Voyons si les Brazzavillois vont faire mieux que nous à ce CHAN Maroc 2018.

Les matchs de la RDC impressionnent toujours

Je suivais l’émission Radio foot internationale sur RFI jeudi dernier et j’étais ému d’entendre des spécialistes du football européen regretter eux aussi l’absence de la RDC à ce cinquième Championnat d’Afrique des nations. Tout le monde sait que la RDC en Coupe d’Afrique, les matches deviennent plaisants. Notre pays sait non seulement mettre de l’ambiance dans les stades, mais aussi faire des surprises, bonnes ou mauvaises. Même sans système de jeu cohérent les Léopards avancent ! Même si les primes des joueurs et de l’entraîneur ont été détournées, la RDC joue. Et quand elle a des victoires, le ministre des Sports dira que c’est grâce au chef de l’État. Quand ce sont des défaites on s’en prend aux joueurs, surtout à l’entraîneur. C’est tout ça qui fait la beauté du football congolais. Il fallait vraiment la RDC à ce CHAN 2018. Chaque pays voudrait encore revoir la danse magique de Kidiaba sur les fesses alors que l’homme a déjà pris sa retraite. La nouvelle danse « fimbu » devenue légendaire en Afrique manquera cruellement à ce CHAN Maroc 2018.

Imaginez un CHAN où l’on ne voit pas des joueurs comme Meschak Elia, Mputu Trésor ou Ley Matampi ! Quelle déception pour nous Congolais ! Je dis simplement à la Fédération congolaise de football et au ministre des Sports que cela ne se répète plus. Il est temps de tout mettre en oeuvre pour que la République démocratique du Congo ne manque pas au prochain CHAN et à la prochaine CAN. C’est l’unique plaisir qui nous reste dans ce pays : le football. Alors qu’attendez-vous pour préparer l’équipe ?

 


Vous pouvez lire aussi :

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.