article comment count is: 0

Funérailles : des jus de fruits remis à la place des bouquets de fleurs

A Kinshasa, les funérailles et les fêtes sont devenues semblables. On y investit beaucoup d’argent, et même dans les petits détails de l’organisation. Si hier les gens allaient aux funérailles pour consoler les proches endeuillés et honorer la mémoire du défunt avec une gerbe de fleurs, aujourd’hui le plus important est de bien s’habiller, raconter des potins, rire aux éclats, manger et boire à satiété. C’est ainsi que certains apportent des paquets de jus aux funérailles…

Depuis mon enfance, on m’a appris que la gerbe de fleurs est utilisée pour commémorer la vie du défunt et apporter un soutien moral aux proches endeuillés. Ce bouquet de fleurs est ensuite dépiécé, et chaque fleurette est jetée dans le caveau, au-dessus du cercueil, pour exprimer la tendresse que l’on avait pour le défunt, et l’espérance de le revoir pour ceux qui croient en la résurrection. Mais au fil du temps et avec la crise, cette culture disparait petit à petit.

J’ai perdu une amie il y a quelque temps. Je n’étais pas assez libre pour assister sa famille pendant les veillées mortuaires ; alors j’ai décidé d’y aller le jour de l’enterrement. La mise en terre de Caroline intervenait un dimanche. A ma sortie du premier culte de l’église, je me dirige vers l’école où est exposé le corps de mon amie. Assise avec d’autres proches, nous évoquons les souvenirs des tendres moments passés avec Caro.

Ils ont oublié la gerbe ?

Avec les autres copains, nous avons discuté pendant longtemps, et personne n’évoquait l’idée de la gerbe de fleurs. Au fond de moi je me disais : « Mais on ne parle pas de l’achat de la gerbe, ils ont oublié ou quoi ! » Je me suis retenue pendant un moment, mais je n’en pouvais plus, puis je m’exprime finalement pour être libre. « Dites les amis, où est notre gerbe de fleurs ? Quand est-ce que nous la remettrons?  Bientôt nous procèderons au dépôt ! »

Peter, l’un de nos camarades, s’est mis à me répondre quand, soudain, l’imposante voix du modérateur qui sort du micro l’interrompt : « Tous les amis et connaissances de la défunte sont priés de venir déposer leurs paquets de jus. » La foule forme une ligne, paquets de jus à la main, chacun à son tour. Fortement étonnée, je demande à Peter « C’est quoi ça ? »

« Les familles demandent aux amis et connaissances, pendant le deuil d’apporter des paquets de jus pour réduire le coût de l’organisation du bain de consolation », m’affirme Peter. J’ai quitté ces funérailles en étant très déçue par ce phénomène qui m’a bouleversée. J’ai rencontré cette situation aux deux derniers deuils auxquels j’ai assisté, et je me rends compte qu’elle prend de plus en plus d’ampleur. N’as-tu pas remarqué cela toi aussi ?

 

 


Vous pouvez relire aussi :

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.