article comment count is: 1

Général John Numbi élevé au rang de Grand Officier, malgré l’affaire Chebeya

En RDC, la mauvaise réputation n’empêche pas la promotion. Le général John Numbi est connu pour être le principal suspect dans l’assassinat du défenseur des droits de l’Homme Floribert Chebeya. Au lieu de le livrer à la Justice, Joseph Kabila a jugé bon de le promouvoir.

Le général John Numbi était le patron de la Police nationale congolaise jusqu’en 2010. Aujourd’hui, il fait partie des neuf personnalités congolaises sanctionnées par l’Union européenne. Alors que la famille de Floribert Chebeya exige la comparution de ce général accusé d’être le commanditaire de la mort du président de l’ONG la Voix des sans voix le 2 juin 2010, on apprend plutôt que John Numbi a été élevé en grade.

Une décoration qui scandalise

Avec sept autres personnalités de la Police, John Numbi est désormais Grand officier de l’ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba. Quel scandale. Le ridicule ne tue pas au Congo. Une telle élévation est non seulement une insulte à l’ordre de nos héros nationaux, mais aussi à la mémoire de Floribert Chebeya. Certes, jusqu’à présent le général John Numbi est présumé innocent, mais les soupçons et la réputation liés à son nom auraient dû empêcher le chef de l’État de lui faire un tel honneur, au grand dam de la famille Chebeya et des ONG de droits de l’homme qui continuent à réclamer la comparution du général.

Le général honoré pour de loyaux services

Selon l’ordonnance présidentielle datée du 16 mai 2017, il a été considéré « les mérites des intéressés et leurs loyaux services rendus à la nation » au sein de la Police nationale congolaise. Beaucoup se demandent quels sont ces loyaux services rendus à la nation par le général John Numbi. Tout ce qu’on sait de lui est qu’il a été suspendu de ses fonctions suite à cette affaire Chebeya.

Ce général est resté sans fonction officielle depuis 2010. Alors qu’il est suspendu, peut-on dire qu’il a rendu de loyaux services à la nation ? Quoi qu’il arrive, cette élévation d’un suspect numéro 1 au rang de Grand officier de l’ordre des héros nationaux équivaut à tuer Chebeya une seconde fois. Le président de la République aurait pu attendre que le général comparaisse et soit lavé de tout soupçon dans le double meurtre de Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana.

En détention à Dakar au Sénégal, le major de la Police congolaise Paul Mwilambwe a été catégorique. Selon lui, « les commanditaires de l’assassinat de Floribert Chebeya sont au sommet de l’État congolais ». Au sommet de l’État, dit-il ! Ce major est le témoin clé dans l’affaire Chebeya. Il était présent dans les locaux de la Police à Kinshasa le jour où Floribert Chebeya était allé répondre à « l’invitation » du général John Numbi. Paul Mwilambwe attend son procès au Sénégal et, à plusieurs reprises, il a affirmé avoir vu, via une caméra de surveillance, ceux qui ont tué Floribert Chebeya dans les locaux de l’Inspection générale de la police. Pour moi, le chef de l’État ferait mieux de retirer le grade qu’il vient de conférer à ce général trop controversé.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.