Reçus de la taxe aéroportuaire Go-Pass en RDC.
article comment count is: 0

Go-Pass : cette taxe qui vend mal l’image de la RDC

Les habitués des aéroports congolais, pour des vols tant nationaux qu’internationaux, connaissent certainement la taxe dénommée « Go-Pass » que nous payons avant d’embarquer. Alors que le voyageur s’est déjà acquitté de l’achat de son billet, il lui faut aussi payer 15 $ pour des vols locaux, ou 55 $ pour des vols internationaux. Je me demande pourquoi nous devons vivre cette particularité alors que cette taxe n’est appliquée dans aucun autre pays en Afrique ou dans le monde.

Il m’arrive de prendre mes vols à partir de l’aéroport Jomo Kenyatta au Kenya, Bole en Ethiopie, Entebbe en Ouganda, Kotoka au Ghana, etc. Je n’ai vu aucun de ces aéroports exiger une taxe comme le Go-Pass. La RDC a besoin d’investisseurs et visiteurs internationaux pour booster son secteur touristique. Cela peut aider à impulser la croissance économique, avec comme corollaire la création d’emplois. Mais avec ce genre de tracasseries administratives, sommes-nous sûrs de motiver nos visiteurs à revenir au pays ou à encourager leurs compatriotes à nous fréquenter ?

Le calvaire que fait subir le Go-Pass à nos visiteurs

Lors d’un récent voyage vers Addis-Abeba (Ethiopie),  à partir de l’aéroport international de la Luano à Lubumbashi, j’ai rencontré un Sénégalais qui a failli rater son vol parce qu’il ne savait pas qu’après l’achat de son billet, il devait débourser 55 $ de plus pour payer ce fameux Go-Pass ! Il lui a fallu passer certains appels rapidement pour qu’on lui amène de l’argent car il n’avait plus rien dans ses poches. Moi à sa place, je ne serais vraiment pas motivé à encourager mes amis et proches à venir dans un pays qui traite ainsi ses visiteurs.

Pourquoi ne pas carrément inclure cette taxe dans le prix du billet et que les voyageurs viennent simplement passer les contrôles d’usage comme cela se fait ailleurs ? Parfois, nous perdons beaucoup de temps à faire la queue devant des guichets rien que pour payer ce Go-Pass. En tant que patriote, je veux que mon pays ait une meilleure image à l’étranger. Raison pour laquelle, je dénonce cette pratique qui ne nous vend pas positivement.

L’utilité du Go-Pass selon les officiels

Quand bien même, il nous a été dit qu’à sa création, la taxe Go-Pass visait à permettre la modernisation de nos aéroports – et cela se constate dans l’amélioration de certains services à Kinshasa ou Lubumbashi – je propose que le gouvernement puisse trouver une meilleure formule de levée de fonds afin de continuer sur cette lancée de modernisation.

Quelques voyageurs congolais avec qui j’ai échangé sur la taxe Go-Pass ne sont pas d’accord avec cette pratique. Certains ont même lancé des pétitions pour demander l’annulation de la taxe. J’ose croire que cet article contribuera à  faire bouger les choses, afin que soit abrogé le Go-Pass.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. La mesure récente du gouvernement d’inclure la taxe go-pass dans les frais de billet d’ici début 2020 est un pas; il faut aussi auditer ce qui a déjà été perçu.

  2. Je suis pour la suppression de cette taxe qui donne du fils à retordre aux passagers. Mais quand à l’inclure dans le prix du billet, suis contre. Car le billet d’avion à l’intérieur du pays coûte énormément cher comparativement à d’autres pays africains. Supprimer le Go-pass, baisser le prix du billet d’avion sera un grand soulagement pour tout Congolais.

  3. A tous ceux qui me liront,
    La RDC fait la honte face au monde entier j’ai passé douze années en RSA sans retourner au pays, hèlas quoi? En descendant à l’aerodrome de Luano que vous appellez aeroport.
    Premier regret le service d’acceuil mediocre.
    Deuxièmement la salle soit disant d’acceuil trop étouffée avec milles éscros hommes et femmes surnommés « bagagistes » en plus une odeur.
    Mes frères soit disant Directeur ou responsable de l’aeroport vous devez avoir honte aux eyes.
    L’argent que bouffez malhonnètement ça vous amène de malédictions jusqu’au dixième génération de descendants. Ayez honte. Malheur à vous éscros

  4. Si il pouvons un peu rabaisser le prix sa nous permettre de ne pas nous inquiète epui parlons de gros pass un passager qui paie se taxes avant d’aller et à son retour il est obligé de prévoir encore un sous pour que se bagages puisse sortir et si tu n’a pas ça te bagage vons entre ala dgm or se qui peuvent faire se voir ce que tu as dns tes colis et tu sort aek tes bagages normalement donc notre pays si il pouvait faire et suivre les exemples des autres

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.