article comment count is: 1

Mes idées pour lutter contre le mariage précoce

Entre grossesse et mariage précoce il n’y a qu’un pas en RDC. Ce mariage précoce est souvent une manière de couvrir le viol d’une mineure. Du coup, il n’y aura plus de procès et le bourreau devient violeur à vie de sa victime. Il faut que cela cesse.

Ange Basigwire n’avait que 15 ans quand son ex-époux abusa d’elle. Cette femme qui a 30 ans aujourd’hui, se souvient encore de la douleur et de la honte qu’elle avait ressentie. Tombée enceinte après ce viol, ses parents lui imposèrent un mariage arrangé avec son bourreau. Elle a vécu 13 ans avec lui et a eu 4 enfants. A 15 ans, Ange a dû vite apprendre à prendre soin d’une famille, à aller seule aux champs pour trouver à manger. Elle a souffert, au point que tous les efforts qu’elle faisait se sont imprimés sur son corps, et son époux l’a quittée parce qu’ « il la trouvait vieille » !

L’histoire de Ange Basigwire s’est passée dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, dans l’est du Congo. Mais c’est presque l’histoire de plusieurs filles du pays. J’ai pensé à certaines solutions pour éradiquer ce fléau.

Ce qu’on pourrait faire

     1. Sur le plan juridique et judiciaire

Une lutte contre l’impunité des cas de mariage précoce est une étape importante pour mettre fin ou diminuer le nombre de cas de mariages précoces dans notre milieu. La mise en place d’une clinique juridique accessible à tous est un remède pour faciliter l’accès à la justice, même aux victimes les plus démunies et aboutir à la condamnation des bourreaux.

    2. Sur le plan préventif

Pour prévenir d’autres cas, il est utile de procéder par une phase de sensibilisation communautaire à travers des conférences, ateliers de formation sur le cadre légal de lutte contre le mariage précoce, grossesse précoce et autres cas analogues. Lancer des émissions radio-télévisées et des tribunes d’expression populaire.

Une autre attention pourrait être portée sur l’éducation des filles et des garçons sur la santé sexuelle pour réduire le taux de grossesses précoces et non désirées.

    3. Sur le plan médical

Assurer un suivi médical et psychologique à une survivante du mariage précoce du fait que cette situation laisse assez souvent des séquelles néfastes à la santé de la victime.

   4. Sur le plan de la réinsertion socio-économique

Afin d’éviter que les survivantes ne deviennent des personnes à risque, il est d’une importance capitale de les doter des moyens afin d’entreprendre des activités génératrices de revenus, lesquelles leur permettront de se prendre en charge.

   5. Dans le volet plaidoyer

Un plaidoyer est important pour influencer les politiques à améliorer les mesures de protection des populations, y compris de la jeune fille. Il peut s’agir des panels de plaidoyer avec les décideurs dans les différents secteurs, mais aussi des productions et publications des rapports, des rencontres avec les acteurs de la justice, du gouvernement ainsi que des députés.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)