article comment count is: 3

Innover pour créer des entreprises qui fonctionnent

À Goma, plusieurs jeunes se sont lancés dans la création de start-ups pour lutter contre le chômage. Très peu malheureusement ont réussi à faire tourner leurs entreprises. Le jeune Mannick Syllas a su sortir du lot. Il livre ici son secret à Habari RDC.

Mannick Syllas est directeur de la start-up Find Solution Technology. Son secret : innover et persévérer pour réussir. Il s’est déjà fait un nom dans la ville de Goma dans le domaine de l’informatique. « En réalité ce n’est pas facile de commencer. Avoir un rêve est une chose, et le matérialiser en est une autre. Il faut beaucoup d’amour et de détermination pour ce qu’on fait. Mais avant toute chose, il faut innover ! Apporter un produit inédit et dont la population a vraiment besoin. Ce n’est qu’ainsi que son rêve peut devenir une réalité », explique-t-il.

Entouré par certains de ses ex-camarades de fac devenus désormais ses collègues de service, Mannick Syllas a créé un logiciel intelligent de gestion des écoles dénommé Shule-soft (en français logiciel d’école). C’est un produit dont la qualité a su convaincre même le ministère provincial de l’Éducation, qui a donné son aval pour son utilisation dans les écoles publiques. Ce qui a contribué à la renommée de sa start-up Find Solution Technology.

« Toutes les écoles, à cette ère du numérique, veulent se moderniser. Autonomiser la gestion des mouvements financiers des écoles, ou la communication entre parents et écoles sont des besoins réels auxquels Shule-soft répond », détaille Mannick Syllas.

En tant qu’entrepreneur, il exhorte tous les jeunes qui n’ont pas eu la chance d’être employés après leurs études à s’affranchir du chômage en créant leurs propres business. Mais « il faut innover et persévérer », conseille le directeur de Find Solution Technology.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. c’est très encourageant cher petit frère Mannick Syllas, voilà maintenant que tu commences à voler de tes propres ailes. Je t’ai connu quand tu étais encore plus jeune dans le cycle d’orientation au Collège Alfajiri et la seule chose que je me souvienne ait que tu aimais la science et chaque fois tu demandais des explications aux choses qui te semblait difficiles et je t’avais dit comparativement à tes frères de ton âge que tu iras très loin à une seule condition de persévérer.

  2. Je suis du même avis que toi en ce sens que les jeunes congolais doivent se prendre en charge et les technologies de l’information nous donnent cette opportunité que nous devons saisire

  3. À nous jeune congolais, il est donc temps d’innover et de donner de un peu de nous-même pour faire quelque chose d’encourageant. Ceci est un bon exemple, faisons donc comme Mannik et nous verrons notre pays aller de l’avant
    À toi Mannik @Courage et félicitations!!
    #VOULOIR C’EST POUVOIR

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.