article comment count is: 1

L’usage des oreillettes au volant, une pratique dangereuse

Les écouteurs deviennent une véritable mode dans la vie des Congolais. Partout, les jeunes se promènent écouteurs aux oreilles, casquettes portées à l’envers, lunettes de soleil, pantalons jean en dessous des fesses. Ils veulent ressembler aux rappeurs.

Mais les écouteurs sont devenus aussi un véritable fléau, car on les utilise de plus en plus au volant. Malgré les baffles du téléphone ou du lecteur MP3 dans leurs véhicules, les chauffeurs n’hésitent pas à brancher les écouteurs.

‘’Quand je mets les écouteurs, c’est alors que la musique me pénètre jusque dans les veines », affirme un chauffeur de transport en commun à Kinshasa.

Il est courant de voir des chauffeurs conduire en conversant au téléphone ou en se chamaillant avec quelqu’un au bout du fil. Et ils le font avec des écouteurs dans les oreilles. Pourtant mieux vaudrait s’arrêter pour passer son appel et repartir.

Danger au volant

Beaucoup d’accidents de la route chez-nous ont souvent pour cause l’erreur du chauffeur ou l’imprudence du piéton. Dans de nombreux cas, ce chauffeur et ce piéton portaient des écouteurs.

Les motards de mototaxis sont passés maîtres dans l’usage abusif des oreillettes. Ils roulent à vive allure, volume très fort dans leurs tympans, bouche entrain de répéter la musique qui joue dans les écouteurs, dansant en roulant. Si bien que quand on klaxonne derrière, ils n’entendent pas.

Conséquence : beaucoup d’accidents, toujours des accidents.

Le gouvernement ferait mieux de passer au plus vite une loi interdisant l’usage des oreillettes au volant.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.