article comment count is: 1

Mort d’Eric de Lamotte : le créateur du festival Amani n’est plus !

Le plus Congolais des Belges, le plus Gomatracien des Belges s’en est allé. Eric de  Lamotte, fondateur du Festival Amani, cet entrepreneur, philanthrope et amoureux de la paix a succombé à un cancer qu’il combattait depuis quelques temps. Habari RDC a déjà participé à plusieurs éditions du Festival Amani, un endroit unique où l’on chantait et dansait la paix et le changement positif. Pour lui rendre hommage, le poète Volonté Viteghe lui dédie cette oraison intitulée : Eric de Lamotte.

 Nous perdons un père,  un ami,

Une étincelle,  une lumière

Qui nous a donné tout de lui,

Son amour, sa paix comme un frère.

 

Il a fait naître des talents,

Guidé de nombreuses carrières

Au sommet du succès. Ses chants faisaient tomber les frontières.

 

Il parla paix par « Amani »,

Ce festival du Kivu, terre

Qui vit depuis dans le feu. Lui,

Rêva d’une patrie sans guerre,

 

Il rêva d’un nouveau Congo,

Où les arts viennent reconstruire

Un pays plus fort et plus beau

Où l’autre ne peut nous nuire.

 

Nous l’avons perdu. C’est la mort

Qui, sans vergogne, nous le vole ,

Elle nous vole ce cœur d’or,

Ce coup violent nous déboussole.

 

Pourquoi c’est toujours le meilleur

Qui part en premier ? La colombe

Ne dure pas. C’est le malheur !

Le corbeau connaît-il la tombe ?

 

Nous sommes brisés et nos pleurs

Renvoient l’écho de l’amertume ;

En mains, nous n’avons que des fleurs

Pour cette étoile qu’on inhume.

 

Que deviendront tous ces arts,

Armes de paix ? Reçois nos larmes

Qui t’accompagnent,  nos espoirs

Perdent leurs beautés et leurs charmes.

 

Un bienfait n’est jamais perdu !

Même dans l’autre monde, l’âme

Qui fit le bien , revit. J’ai su

Qu’ici luirait toujours sa flamme.

 

Ainsi, nous ne pourrons jamais

T’oublier, Éric de Lamotte

Pour cet amour, pour cette paix

Que ta vie nous donna sans faute.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. De notre côté comme le groupe culturel Matakiyo Éric de la Motte était pour nous un président international il aimé trop notre culture de la RDC de ma part comme président national du groupe matakiyo je dit que ton âme repose en paix tu restera grave dans nos mémoire