article comment count is: 1

N’oublions pas les réfugiés

Tous les 20 juin, le monde célèbre la journée dédiée aux refugiés. Dans son nouveau poème intitulé N’oublions pas les réfugiés, Volonté Viteghe appelle à la solidarité avec ces personnes forcées de vivre en brousse ou dans des camps, loin de leurs familles et de leurs milieux de vie habituels.

N’oubliez pas les réfugiés

Ils ont quitté leurs pays
Pour trouver chez-nous asile,
Traqués, trompés et trahis,
Cherchant une vie tranquille.

Ils ont quitté leurs États
Pour fuir les bruits des guerres,
Les bombes et leurs éclats
Et les fureurs militaires.

Avons-nous humainement
Accueilli ces vulnérables ?
Avons-nous pris un instant
Pour aider nos chers semblables ?

Ou, les avons-nous laissés
Seuls, souffrant dans la nuit noire,
Sans défense, et effacés
Du fond de notre mémoire ?

Avons-nous abusé d’eux
Profitant de leurs faiblesses,
Dévorant à mille feux
Leurs avoirs, de menues richesses ?

Aidons-les, ils sont humains !
Retrouvons notre empathie !
Tendons-leur, avec amour, nos mains.
Donnons-leur la meilleure vie.

Ne les laissons pas dehors,
Plaçons un toit sur leurs têtes,
Donnons chaleur à leur corps;
Pour leurs joies, faisons des fêtes.

Ils se sont réfugiés
Croyant à une vie rose.
Donnons-leur nos amitiés
Plaidons juste pour leur cause.

Notre vraie nationalité
C’est cette humanité.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. «Notre vraie nationalité
    C’est cette humanité» Bravo poète, vos écrits sont de plus en plus beaux ! Heureux de te lire… Cher poète du peuple !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.